Des vacances pour les Franciliens en difficulté

La Région consacre près de 300.000€ au financement de 16 projets associatifs qui emmènent les Franciliens isolés ou démunis en vacances cet été. Seniors, familles, enfants, environ 8.500 personnes en bénéficient.

Dans le cadre de sa politique de développement des loisirs, la Région Île-de-France soutient les projets et événements associatifs d’envergure régionale (avec les habitants dans au moins trois départements franciliens différents) qui visent à organiser des séjours vacances et des journées touristiques pour les familles, les personnes âgées et les jeunes les plus démunis.

Un appel à projets régional a été lancé du 29 janvier au 28 février 2018 dans ce sens, pour proposer des loisirs estivaux aux Franciliens en difficulté. Une enveloppe globale de 298.500€ a été dédiée à cette démarche. 16 projets ont répondu aux critères de sélection et aux objectifs fixés par la Région. Leur financement varie de 1.600€ à 40.000€ selon la démarche et ses retombées. 

Cette aide régionale vise à financer la préparation, l’organisation et l’évaluation des projets de vacances portés par les associations bénéficiaires (réunions, montage, recherche de fonds…). Une participation familiale au coût du séjour, un suivi et une implication des familles sont demandés pour pouvoir bénéficier de cette aide. L’impact sur les jeunes et leur famille est aussi un critère pris en compte, notamment en termes d’insertion sociale.

En 2018, environ 8.500 personnes de tous âges pourront bénéficier de ce dispositif, à travers un séjour ou une journée festive. Parmi elles, 600 familles, 5.200 enfants ou adolescents partant seuls et 800 seniors. Huit initiatives s’adressent à des familles avec enfants, présentant des difficultés économiques, pour partir d’une à trois semaines en bord de mer, à la montagne ou à la campagne, en France.

Les associations et projets soutenus cet été

Des séjours pour les personnes malades ou fragiles

Les Petits Frères des pauvres proposent un séjour en maison de vacances adaptée à la dépendance pour 400 personnes âgées vivant seules ou ne pouvant partir compte tenu de leur état de santé. L’association Solidarité Nafiha propose un séjour à Dublin, en Irlande, pour 18 familles touchées par la maladie auto-immune ou orpheline de leur enfant.

Des journées festives pour les publics isolés ou précaires

Le Secours populaire organise avec le soutien de la Région son incontournable Banquet des cheveux blancs pour les personnes âgées isolées, mais aussi la Journée des oubliés des vacances pour les enfants. Deux projets portés par Les Enfants du Canal et l’Amicale congolaise de Yolo pour une centaine d’enfants issus de bidonvilles ou habitations très précaires, pour une journée à la plage.

Des parcours linguistiques et citoyens pour les ados

Une association dispensant des cours de langue propose d’emmener un groupe de 14 adolescents à Berlin, en Allemagne, pour quatre jours afin de mettre en pratique l’apprentissage de l'allemand. L’association Citizencorps propose, quant à elle, une formule innovante de séjour favorisant la mixité sociale : trois semaines autour de la construction d’un projet citoyen, qui comprennent une semaine sportive pour apprendre à se connaître en Savoie, une semaine en centre de vacances en Île-de-France pour construire le projet et une semaine de réalisation du projet.

Photos : © Citizencorps parcours Become 2018