Une indemnité vélo pour les agents de la Région

La rédaction
La Région a voté la mise en place d'une indemnité kilométrique vélo pour les agents de la collectivité durant une période expérimentale, du 1er janvier au 31 décembre 2019. C'est la première région de France a entamer cette démarche, avant même que la loi ne soit votée.

La Région est porteuse, en interne, d'initiatives exemplaires permettant de faciliter ou de diminuer les temps de trajet domicile/travail et de sensibiliser aux modes de déplacements alternatifs (transports en commun, covoiturage, animations sur site, télétravail, visio-conférences, horaire modulables…).

Elle poursuit son action en faveur des mobilités douces et actives et propose d'encourager les agents régionaux à avoir recours au vélo, un mode de transport qui présente de nombreux bénéfices notamment pour la  santé. En pratique, elle versera, à titre expérimental pour commencer, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019,  une indemnité kilométrique allant jusqu’à 200 €/an pour couvrir les frais des personnels effectuant les trajets domicile/travail à vélo.

La loi prévoit deux cas d’indemnisation :
1. Pour les trajets domicile/travail
2. Pour les trajets domicile/transports en commun (exemple : si je dois prendre mon vélo pendant 2 à 3 km avant de rejoindre la gare la plus proche)

Se déplacer à la Région
La Région a voté son plan de déplacement de l'administration (PDA) en novembre 2017. Dans l’enquête confiée à l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU), 47% d’agents déclaraient vouloir se rendre à leur travail à vélo. A l’occasion du déménagement du siège à Saint-Ouen (93) en janvier 2018, la Région a mis à disposition des places de stationnement, des casiers sécurisés et des vestiaires pour les cyclistes, sachant que 14% des agents du siège habitent à moins de 30 minutes à vélo. 

© Christophe RECOURA - Île-de-France Mobilités 

Tags