Une bourse de 1.000€ pour reprendre vos études

Vous n'avez pas le bac et vous souhaitez reprendre des études universitaires ? Demandez l’aide régionale pour préparer le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).

La Région donne une seconde chance à celles et ceux qui, à l’âge de passer le bac, en ont été empêchés du fait d’un événement de la vie ou de conditions particulièrement difficiles ayant stoppé la poursuite de leurs études. Elle a créé pour eux une aide incitant au passage du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU). Celle-ci est d’un montant de 1.000€.

Si vous êtes concerné, rendez-vous sur la page du site de la Région consacrée à « l'Aide régionale pour le diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU) ».

Vous y trouverez les conditions d’attribution de l'aide et pourrez y faire votre demande en ligne.

1380 bénéficiaires depuis 2016
847 bénéficiaires cette année contre 537 en 2016-2017 ! Le nombre de bénéficaires de la bouse régionale pour préparer le DAEU a connu une hausse significative, preuve que les mesure incitatives fonctionnent. A noter que parmi les bénéficiaires de cette année on compte 64% de femmes et que la moitié des candidats boursiers sont en recherche d'emploi. Le versement de ce coup de pouce régional représente un montant de près de 1,4M€ sur 3 ans.

 

Photo : Université de Cergy-Pontoise © Ludovic Le Couster/Picturetank

Tags

Aide régionale
Date de clôture : 
29 jan. 2018
Afin de relancer l’ascenseur social et valoriser le mérite et l’excellence, la Région entend favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de tous les Franciliens. Pour celles et ceux qui, à l’âge de passer le bac, en ont été empêchés du fait d’un événement de la vie ou de conditions particulièrement difficiles les ayant fait stopper leurs études, elle offre une 2de chance : une aide incitative pour le passage du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU).

La Région valorise toujours plus le mérite. Elle augmente l'aide versée depuis 2016 aux jeunes Franciliens d'origine modeste venant d'obtenir le bac avec mention « très bien » et qui poursuivent leurs études en Île-de-France.