La rédaction

Un plan en faveur de la pratique sportive pour tous

Doter chaque commune d'un équipement sportif pour permettre de développer la pratique du sport santé et bien-être : c'est l'objectif du Plan sport oxygène régional adopté ce jeudi 20 septembre par les élus régionaux.

Le sport c'est aussi la santé ! Avec plus de 7 millions de pratiquants et 19.000 clubs, l'Île-de-France est une région très sportive. Reste un paradoxe de taille pour la région capitale : elle se situe très en-deçà de la moyenne nationale en termes de taux d'équipement par habitant, accusant un retard de 55% qui la classe après tous les territoires hexagonaux mais aussi après la plupart des territoires d'outre-mer comme la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et Wallis et Futuna, etc...

Depuis 2016, l’exécutif de la Région Île-de-France conduit donc une politique sportive régionale ambitieuse qui permet de soutenir de nombreux projets sportifs afin de développer l’offre sportive pour tous les publics, pour accompagner les acteurs du sport francilien dans leurs projets d’aménagement et d’animation du territoire, pour combattre les inégalités territoriales d'accès à la pratique sportive qui frappent l’Île-de-France. 154 équipements de proximité ont été financés par la Région en 2017.

Le sport de haut niveau n'est pas oublié à travers un soutien renouvellé et renforcé avec le mouvement sportif et le dispositif des Ambassadeurs du sport notamment.

Pour rappel la Région est  le 1er financeur public (après l'État) des futurs Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 avec un engagement d'investissements de 209 M€.

La Région s’engage aujourd’hui dans la mise en œuvre d'un nouveau volet de sa politique sportive régionale : le Plan sport oxygène.

« Nous souhaitons offrir aux publics les plus éloignés des opportunités supplémentaires de pratiquer une activité physique et sportive tournée vers le sport santé et le sport bien-être », a expliqué Valérie Pécresse, présidente de la Région.

 

Doublement de l'aide régionale pour les communes sans aucun équipement

Pour y parvenir et combler le retard, notamment dans les communes ne disposant d'aucun équipement sportif, soit 10% des communes franciliennes, l'aide régionale sera renforcée par le doublement du taux et du montant plafond de la subvention régionale pour :

  • les équipements sportifs de proximité,
  • les terrains synthétiques de grands jeux,
  • le Plan piscines,
  • le soutien à l'acquisition de matériels et d'équipements sportifs.

Une nouvelle application pour lutter contre la sédentarité

Afin d'encourager la pratique sportive et lutter contre la sédentarité, la Région va lancer une nouvelle application mobile au printemps 2019. Basée sur un calculateur d'itinéraires géolocalisés et multicritères, l'application « Parcours sport oxygène» proposera dans un premier temps des randonnées à pied. Des circuits à vélo et à cheval l'enrichiront par la suite.

La Région soutiendra également les événements et manifestations autour du thème « sport santé, sport bien-être ».

Photo : © Laurent Villeret/Dolce Vita/Picturetank