Salon des entrepreneurs : les lauréats CréaRîF dévoilés !

La rédaction
CréaRîF « Entreprendre autrement » récompense depuis 2003 des entrepreneurs franciliens en économie sociale et solidaire aux projets innovants, au service des citoyens. Le cru 2016 a été dévoilé dans le cadre du Salon des entrepreneurs, à Paris, ce 4 février.

Ils sont inventifs, ont le sens de la responsabilité sociale, de l’intérêt commun et celui de l’entreprise : ce sont les lauréats du concours  CréaRîF « Entreprendre autrement », organisé par l’Atelier, le centre de ressources de l'économie sociale et solidaire d'Île-de-France.

Distinguant des projets innovants et utiles au quotidien des Franciliens, CréaRîF a choisi de récompenser six projets pour 2016. Grâce à ces prix, les heureux élus profiteront de retombées médiatiques, de l'appui d'experts dans le développement de leur projet, d'une formation personnalisée et d'une dotation financière. Voici les lauréats, qui ont reçu leurs prix sur le stand de la Région Île-de-France du Salon des entrepreneurs, le jeudi 4 février :

Prix de l’économie circulaire : UpCycly, par Wassim Chelfi (93) www.upcycly.com

« Rien ne se perd tout se transforme », telle pourrait être la devise d’UpCycly. Dans une société où la gestion des déchets est un enjeu environnemental, cette entreprise propose de changer notre regard sur nos rebuts tout en répondant au besoin de s’équiper en mobilier responsable.

Grâce à sa plateforme web, UpCycly propose ainsi à tout citoyen de venir s'initier gratuitement à la fabrication de mobiliers à partir de déchets avec l'aide d’experts de la menuiserie.

Autre objectif affiché : sensibiliser enfants et entreprises sur la biodiversité à travers des ateliers dans les écoles, les centres de loisir et dans des évènements de « team building ».
 


Prix de l’alimentation responsable, United Kitchens, par Armelle Delaage (92)

Se lancer dans une activité culinaire nécessite un laboratoire aux normes coûteux et difficilement accessible. United Kitchens entend répondre à cette problématique en accueillant ces entrepreneurs, et particulièrement ceux prônant une alimentation durable.

Bientôt installée à Nanterre, au « Château », le lieu dédié à l’alimentation éthique et responsable, la structure souhaite également accompagner les acteurs dans la création de réseau, la validation et le test de leur concept.

United Kitchens a pour ambition de proposer une alimentation meilleure pour l’homme et la planète en appliquant 4 principes : économiser les ressources, limiter les déchets, favoriser l’emploi et créer du lien social.


 

Prix de l’innovation sociale : Nouveau souffle - La maison du répit, par Aurélie Erhard (95)

Espace d’accueil de loisirs et de répit pour les enfants ayant des troubles du spectre autistique et/ou en situation de handicap mental, Nouveau Souffle - La Maison du Répit a été créée pour répondre aux problématiques d'accompagnement pendant les périodes scolaires et extrascolaires. Souvent confrontés à l’épuisement physique et psychologique, les parents d’enfants en situation de handicap peuvent ainsi faire appel à l'association qui pourra accueillir l’enfant et lui éviter le ressenti du stress et un éventuel retard dans le développement de sa potentialité.

Installée dans le Val d’Oise, l’association propose des activités de stimulations sensorielles, motrices et des activités de médiation animale en alternance avec des activités ludo-éducatives.

 

Prix Ville de demain : DVTup, par Julie Heyde (75)

Partant du constat que de nombreux espaces urbains sont trop peu exploités et délaissés par ses occupants, DVTup veut redynamiser et revaloriser ces lieux en renforçant les interactions entre les habitants. Les espaces résiduels, considérés comme les déchets de l’urbanisation, pourront ainsi être mis à profit grâce à la création collaborative d’ateliers, de jeux et d’évènements avec l’objectif de bâtir du lien social.

La structure accompagne donc les entreprises, collectivités publiques, bailleurs sociaux ou associations en auditant les emplacements peu ou mal utilisés dans le but de les optimiser.

Plus d’espace pour chacun, plus d’espace pour mieux vivre ou travailler ensemble, telle est leur ambition.
 

Prix de l’innovation culturelle : Usin’Art, par Laure Nouraout (75)  

De plus en plus dépourvus de financements et d’aides à la création, les chorégraphes doivent aussi faire face à la difficulté de gérer une structure, de manager une équipe ou encore de vendre un spectacle. Le chorégraphe n’a ni les outils ni la formation d’un entrepreneur et pourtant on attend de lui qu’il gère sa structure comme un chef d’entreprise.

Grâce à un parcours de formations, à la mise à disposition de danseurs semi-professionnels et d’espaces de travail, La Fabrique de la Danse Usin’Art apporte de vraies compétences aux chorégraphes.

En les accompagnant, l’entreprise souhaite favoriser à terme la création d’emploi dans le spectacle vivant et proposer des solutions pour la reconversion des danseurs en fin de carrière.
 

Prix du tourisme responsable : Boutique Hôtel, par Fabrice Vernay (75)

Dans un contexte d’accroissement des flux touristiques, la Boutique Hôtel a pour vocation de proposer une offre d’hébergement hôtelier différent et innovant.

Avec un positionnement trois étoiles, une architecture et une décoration unique et innovante, l’établissement se veut ouvert sur son environnement. Installé à Paris, l’hôtel a dans l’idée d’offrir plusieurs services aux habitants du quartier (laverie, expo, conférences, bibliothèque) et des services proposés par les habitants du quartier aux clients de l’hôtel (cours de cuisine, repas, visites quartier).

Écoresponsable et solidaire, la structure a également pour objectif de privilégier le circuit-court pour constituer ses petits-déjeuners et souhaite employer en partie du personnel en insertion.

Tags

 

 

Photos (de haut en bas) : Wassim Chelfi, Armelle Delaage, Aurélie Erhard, Julie Heyde, Laure Nouraout et Fabrice Vernay © Atelier Île-de-France

Événement

L'Atelier, l'organisme régional qui soutient l'économie sociale et solidaire, organise un double événement, ce 4 février, au Salon des entrepreneurs.