Rue de Trévise : des aides régionales d'urgence pour les sinistrés

Suite à l'explosion survenue rue de Trévise à Paris le 12 janvier, la Région a décidé de venir en aide aux habitants et commerçants du quartier, avec notamment un fonds d'urgence de 100.000€ confié à la Croix-Rouge.

Lors de la Commission permanente de ce 24 janvier, la Région a voté toute une série de mesures en faveur des habitants et commerçants sinistrés de la rue de Trévise, à Paris 9e, où s'est produite une explosion le 12 janvier dernier :
  • Création d’un fonds d’aide d’urgence de 100.000€. La Croix-Rouge qui vient déjà en aide aux victimes, recensera les besoins des familles, en lien avec la Mairie du 9e arrondissement de Paris,
  • Mobilisation du parc de logements de la Région dans les lycées.
  • Mobilisation du dispositif de soutien à destination des commerçants et artisans voté en 2018, doté de 1 M€.
  • Aide à la relocalisation des activités économiques par la mobilisation des tiers-lieux, des espaces de coworking mais aussi des centres de formation d'apprentis de petite couronne qui ont des plateaux techniques correspondant aux activités sinistrées.
  • Mise en place d'un service de conseils juridiques en droit social et comptable pour répondre aux questions que se posent concrètement les salariés et les chefs d’entreprise sinistrés.
Ces aides viennent s’ajouter aux dispositifs régionaux existants. Ceux-ci pourront être mobilisés en cas de besoin pour soutenir les sinistrés et accompagner les actions mises en œuvre par la Mairie du 9e arrondissement de Paris.

Photo : rue de Trévise © Ministère de l'Intérieur/J. Rocha

Tags