La rédaction

Le Refuge met à l'abri les jeunes isolés victimes d'homophobie

La Région soutient activement une association qui est la seule structure en France à proposer un logement et un accompagnement social aux 18-25 ans rejetés par leur famille à cause de leur homosexualité.

La lutte contre l'homophobie et la transphobie est au cœur de l'action de la Région. C'est pourquoi elle apporte son soutien notamment à l'association Le Refuge, qui accueille des jeunes isolés et rejetés par leur famille suite à l’annonce de leur homosexualité et leur propose un hébergement temporaire doublé d'un accompagnement social, médical, psychologique et juridique. 

Accompagnement vers l'emploi

L'objectif de l'association est de permettre aux jeunes d'acquérir progressivement, après une étape de stabilisation, une vie autonome et indépendante. Les équipes du Refuge accompagnent également ces jeunes dans leurs démarches professionnelles en vue d'une (ré)insertion sur le marché du travail ou dans le système éducatif. Ateliers d'écriture de CV et de lettres de motivation, simulations d'entretien d'embauche, démarchages auprès des entreprises : leurs équipes les accompagnent jour après jour, en lien avec un réseau de partenaires spécialisés dans la gestion des ressources humaines et le marché de l'emploi (Pôle emploi, Mission locale d'insertion...). 

Plus de 60 jeunes aidés en 2017

La délégation parisienne du Refuge dispose de 3 appartements-relais et de 1 studio en Île-de-France. La Région l'a notamment aidée à acquérir un studio à Alfortville (94) dont les clés viennent d'être remises à son premier occupant. En 2017, l'antenne francilienne du Refuge a hébergé 49 jeunes et en a accompagné 15 autres.

Depuis 2016, 247.000 € ont ainsi été attribués à l’association par la Région. Et à l’occasion de la prochaine Commission permanente du 21 novembre 2018, 225.000€ de subventions doivent être soumis au vote des élus pour financer l’acquisition d’un local d’accueil de jour ainsi que 30.000€ visant à développer leur activité d’accompagnement juridique et social de jeunes LGBT victimes de violences dans les quartiers prioritaires.

« Nous nous félicitons de l'efficacité de cette collaboration avec la Région Île-de-France, qui permet de répondre au mieux aux besoins spécifiques et évolutifs de son public en matière d'accueil et de prise en charge », explique Clio Léonard, déléguée régionale de l'association.

La Région, employeur engagé contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle
L'Île-de-France est la première Région de France signataire de la charte de l'association l'Autre Cercle, qui fixe les bonnes pratiques à adopter par les employeurs pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle. Cette initiative participe d'un travail pédagogique d'ampleur auprès des employeurs, destiné à combattre les préjugés. La Région Île-de-France répond ainsi aux exigences de responsabilité sociale et sociétale afin que chaque agent soit respecté et bénéficie d'une égalité de traitement. la démarche s'inscrit dans le cadre du lancement européen des recommandations de l'ONU pour la lutte contre les discriminations envers les lesbiennes, gais, bi, trans et intersexes (LGBTI) dans le monde du travail.

Photo : © Marie Genel/Picturetank