La rédaction

La Région portera la voix de toute l’Île-de-France au Mipim 2019

Lors du forum mondial de l’immobilier, organisé du 12 au 15 mars à Cannes, la Région fera valoir les atouts des territoires franciliens aux investisseurs étrangers.

Du 12 au 15 mars, 26.000 professionnels venus de 100 pays participeront à la grand-messe annuelle de l’immobilier, le marché international de l’immobilier ou Mipim à Cannes. Le rendez-vous est important car plusieurs comptes à rebours sont lancés. Dans la perspective du Brexit et des Jeux olympiques de 2024 à Paris, l’Île-de-France sera présente au sein du pavillon « United Grand Paris ».

1re région économique d’Europe, 3e marché de bureaux au monde après Tokyo et New York ( 54,2 millions de m² de bureaux), et avec plus de 78.000 logements lancés en 2018 et la construction du Grand Paris Express, l'Île-de-France a de quoi séduire. D’autant que ses atouts sont nombreux. Elle peut en effet miser sur son potentiel, son attractivité liée à sa qualité de vie, mais également son offre éducative, en particulier internationale, son vaste réseau de transports en commun et sur la vitalité retrouvée de l’économie francilienne.

 

Une seule stratégie d'aménagement pour tout le territoire francilien

Pour y arriver, la Région et ses partenaires feront front commun et parleront d’une seule voix aux investisseurs internationaux. Avec une même ambition : porter ensemble une stratégie d'aménagement en vue de construire sur tout le territoire francilien un cadre de vie attrayant, à la pointe des enjeux de la ville intelligente et durable.

Dans l’immobilier, les enjeux sont de taille en Île-de-France. La Région, acteur de 1er plan, mène de son côté une politique volontariste. Depuis 2016, près de 242 M€ ont été consacrés à la construction et la rénovation de logements. Plus de 100.000 Franciliens ont pu être logés ou ont vu leur habitation profondément rénovée grâce à l’action régionale.

Pour faire baisser les prix, la Région entend faciliter la construction. Notamment en s’appuyant sur l'Établissement public foncier d'Île-de-France, dont elle assure la présidence du conseil d’administration, et en créant un choc de simplification pour qu’il devienne un outil au service des maires bâtisseurs. Résultat, pour la 1re fois, en 2018, l’établissement a fourni des terrains permettant la construction future de 7.000 nouveaux logements.

 

3 projets emblématiques en Île-de-France

Pour convaincre, le Mipim sera aussi l’occasion de mettre en avant des projets novateurs comme :

  • Le quartier « Charenton Bercy »
    S’étendant sur 12 ha sur la commune de Charenton-le-Pont (94), le projet présente une programmation mixte de plus de 359.000 m² comprenant jusqu’à 1.000 logements, des bureaux, des hôtels, des commerces, ainsi que des équipements publics.
    Projet porté par Grand Paris Aménagement.
     
  • Le parc d'activités « Aérolians »
    Sur 198 ha aménagés au sud de l’aéroport Roissy - Charles-de-Gaulle, Aérolians, actuellement en cours de réalisation, accueillera 250 entreprises (dont plusieurs spécialisées dans l’import-export et la logistique) et de 10.000 à 15.000 emplois sont attendus.
    Projet porté par Grand Paris Aménagement.
     
  • Le Campus urbain de Paris-Saclay
    Sur 569 hectares, ce projet économique et scientifique développe un programme d’aménagement urbain mixte (enseignement supérieur, logements et activités économiques) et durable de 2.200.000 m² grâce à la  mobilisation de l'écosystème d'excellence de Paris-Saclay notamment dans les domaines de la deep-tech (incubateur-pépinière-hôtel d'entreprises), des mobilités (« Move'in Saclay ») et de l'énergie (smart grid multi-énergies). D’ici à 2025, il accueillera plus de 20.000 chercheurs et enseignants, 30.000 étudiants, 20.000 employés d’entreprises et environ 15.000 habitants.
    Projet porté par l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay.

 

Un rendez-vous fixé pour la Biennale d’architecture et de paysage en Île-de-France

Enfin, Valérie Pécresse, présidente de la Région, présentera le programme de la 1re Biennale d’architecture et de paysage en Île-de-France. Organisé à Versailles (78) du 3 mai au 13 juillet 2019, ce rendez-vous aura pour thème « L’Homme, la nature et la ville ».

L'objectif sera de tirer les enseignements d’expériences menées en Île-de-France et dans plusieurs métropoles à travers le monde, et cela afin de répondre aux défis climatiques et aux besoins de solutions innovantes pour bâtir la ville nature de demain.

Au programme, des conférences sur les enjeux architecturaux et urbains actuels comme le Grand Paris, ainsi que des expositions et des colloques organisés dans 3 lieux versaillais d’exception : la petite Écurie, le Potager du Roi et le château de Versailles.

Photo : Le nouveau quartier des Docks à Saint-Ouen (93) © Hugues-Marie Duclos