2017, année record pour le tourisme en Île-de-France

48 millions de visiteurs sont venus en Île-de-France l'an dernier, du jamais vu depuis dix ans. Et les prévisions pour 2018 sont déjà très bonnes !

Record battu ! Avec 33,8 millions d'arrivées hôtelières en 2017, l'Île-de-France a enregistré sa meilleure année touristique depuis dix ans. C'est en effet 2,9 millions de voyageurs supplémentaires par rapport à 2016, soit une hausse de près de 10%.

Mieux encore, tous hébergements confondus, c'est-à-dire en ajoutant les touristes logés par de la famille, des amis ou via des plateformes de location saisonnière, la région parisienne a reçu 48 millions de visiteurs en 2017 contre 45 en 2016.

 

1,6 Md€ de chiffre d'affaires supplémentaire

Au palmarès des nationalités, les Américains arrivent en tête (2,4 millions, +18,3%), devant les Britanniques (1,9 million, +2,4%) et les Chinois (1,1 million, +17,8%).

Parmi les monuments les plus visités, le musée du Louvre reste sur la 1re marche du podium avec 8,1 millions de visiteurs (+9,5%), devant le château de Versailles (7,7 millions, +15,1%) et la tour Eiffel (6,2 millions, +5,6%).

À noter que le tourisme d'affaires est également au beau fixe avec une hausse de 7,8% par rapport à 2016.

Cette fréquentation s'accompagne d'un chiffre d'affaires en nette hausse, à 20,8Mds€ soit +1,6 Md€ par rapport à 2016. 

Depuis 2016, la Région Île-de-France a mis en place des mesures pour soutenir le tourisme francilien fortement impacté par les événements tragiques de 2015, autour d'un plan de relance doté de 8 M€. Un nouveau schéma de développement pour le tourisme et les loisirs a ainsi été adopté. En lien avec le Comité régional du tourisme (CRT), les « Volontaires du tourisme » sont notamment déployés lors de chaque vacances scolaires dans les principaux lieux touristiques de Paris et d'Île-de-France. Ils étaient ainsi 700 en 2017. En 2018, 21 M€ seront consacrés au tourisme par la Région.

Et les prévisions restent très bonnes pour l'année qui s'ouvre puisque les réservations aériennes devraient être en hausse de 11,4% de mars à mai 2018 par rapport à la même période 2017 selon le CRT.

Photo : © Jean-Lionel Dias/Picturetank