Du 08 avr 2019 au 08 juin 2019
La rédaction

Production ciné-TV soutenue : « Vernon Subutex » sur Canal+

Adaptée du best-seller de Virginie Despentes, une série qui dresse le portrait d'une génération désenchantée à travers l'errance d'un disquaire devenu SDF. Diffusée par Canal+ et soutenue par la Région.

La Région soutient la production de séries comme celle de films pour le cinéma et d'unitaires pour la télévision (documentaires et téléfilms). Après Le Bureau des légendes ou Versailles notamment, Vernon Subutex, diffusée sur Canal+ à partir du 8 avril 2019, en est un nouvel exemple.

 

2 tomes en 9 x 30 min

Bénéficiaire du Fonds de soutien à production Cinéma-Audiovisuel de la Région, cette nouvelle série de 9 x 30 min, signée Cathy Verney, est l'adaptation libre des 2 premiers tomes de la trilogie à succès de Virginie Despentes.

Elle suit donc Vernon Subutex, 45 ans, un disquaire au chômage en quête d’un endroit où dormir, et dresse, au travers de son errance, le portrait d’une génération qui a grandi devant Les Enfants du rock et se réveille embourgeoisée ou sans-abri 20 ans plus tard.

 

Romain Duris dans le rôle titre

L'une des grandes forces de cette série est que Romain Duris tient le rôle titre. Un comédien aujourd'hui dans la fleur de l'âge, que le public a suivi à diverses étapes de sa jeunesse durant les années 1990, du Péril jeune aux Poupées russes en passant par L'Auberge espagnole.

Céline Sallette et les chanteuses Fishbach et Calypso Valois complètent le casting. De même que Laurent Lucas, Philippe Rebbot, Florence Thomassin, Émilie Gavois-Kahn ou encore Athaya Mokonzi.

Photo : © Tétra Média Production

Infos pratiques

Adresse : 
sur Canal+

Aide régionale (Fonds de soutien) : 317.000€
Aide régionale
Date de clôture : 
16 avr 2019
Le Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel de la Région Île-de-France est une aide à la production sélective et remboursable visant à soutenir la diversité de la création et à créer un effet structurant sur le secteur cinématographique et audiovisuel en Île-de-France.

Alors que 50% des tournages français ont lieu en Île-de-France, où ils génèrent plus de 130.000 emplois, la Région consacre 20,5 M€ par an à la filière : pour des productions ciné et TV, des scénaristes, des festivals... Les chiffres clés.