Du 30 jan. 2019 au 28 fév. 2019
La rédaction

Production ciné-TV soutenue : « Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde » en salles

La coccinelle, la fourmi et l’araignée sont à suivre dès ce 30 janvier dans de nouvelles aventures dans les Caraïbes. Avec la Région, fan depuis la série TV d'origine.

Quand tombent les premières neiges dans la vallée, une petite coccinelle en train de préparer ses réserves pour l’hiver se retrouve piégée dans un carton… à destination des Caraïbes ! Une seule solution : reformer l’équipe de choc ! La coccinelle, la fourmi et l’araignée reprennent donc du service à l’autre bout du monde...

Alors que sort ce 30 janvier le film d'animation Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde, la Région est une nouvelle fois aux côtés des auteurs, Thomas Szabo et Hélène Giraud. Et cela, après les avoir accompagnés à tous les stades de l'aventure Minuscule !

2 films et une série TV aidés par la Région

La Région a en effet soutenu la production de cet épisode 2 (336.000€), de même qu'elle avait apporté son aide à l'épisode 1, La Vallée des fourmis perdues, sorti en janvier 2014 (378.000€), et, un peu plus tôt, à la série TV Minuscule, diffusée à partir de 2006 dans plus de 70 pays (270.000€).

Minuscule 2 utilise un procédé d'animation rare au cinéma : l'intégration d'images de synthèse dans des décors réels. Les références aux grands films populaires y sont multiples : après Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux dans l'épisode 1, place cette fois à Là-Haut, Pirates des Caraïbes ou Les Dents de la mer.

Photo : © Futurikon

 

Infos pratiques

Adresse : 
dans les salles
1h32

Aide régionale (Fonds de soutien) : 336.000€
Aide régionale
Date de clôture : 
16 avr 2019
Le Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel de la Région Île-de-France est une aide à la production sélective et remboursable visant à soutenir la diversité de la création et à créer un effet structurant sur le secteur cinématographique et audiovisuel en Île-de-France.

« Paprika » actuellement sur France 5 et « Drôles de petites bêtes » au cinéma… L’animation « made in Île-de-France » rayonne sur tous les écrans, en France comme à l’étranger. Un secteur qui emploie, innove, exporte, et que la Région soutient dans son développement.