STAGE RESTAR - Relevé et Etude Stratigraphique du Tuf calcaire à fort potentiel Archéologique de Resson

Date de mise à jour de l’offre

LGP (CNRS) :

Les thématiques de recherche du LGP se situent à l’interface des Sciences de la Terre, de la Vie et des Sciences Humaines et Sociales avec par exemple, la reconstitution des paléoenvironnements quaternaires, l’évolution historique des systèmes hydrologiques, l’analyse de la biodiversité, les effets du changement climatique global, l’évaluation de la dynamique des aléas naturels, et la recherche, pour chacune de ces thématiques, de l’impact de la variabilité environnementale sur les populations humaines concernées. Le LGP est également impliqué dans une recherche en lien avec des acteurs locaux, nationaux et internationaux de gestion des milieux naturels et anthropisés. Il est particulièrement investi dans la prévention des risques et la gestion des crises liées à des aléas naturels, dans la gestion de la biodiversité, et dans la patrimonialisation (géologie du Quaternaire, archéologie, diagnostics sur les paysages).

Description de la mission

Ce stage s’intègre à un projet de recherche visant à enrichir la connaissance des environnements et du climat du Dernier Interglaciaire dans le Bassin parisien et celle des populations néandertaliennes associées, par l’étude de la séquence de tuf calcaire de Resson, situé à une vingtaine de kilomètre à l’est de Provins. Menée par Julie Dabkowski, géologue-géomorphologue et spécialiste des tufs calcaires, l’équipe de recherche se compose de spécialistes de disciplines variées : géomorphologie et géophysique, paléoenvironnements (malacologie, paléobotanique), archéologie, archéozoologie, méthodes de datations, etc. La ou le stagiaire bénéficiera donc d’un environnement de travail pluridisciplinaire.
La·le stagiaire sera chargé·e du relevé stratigraphique de la coupe de Resson et de son interprétation en termes de chronologie relative et de paléoenvironnements. Ce stage s’appuiera sur une mission de terrain de 1 à 2 semaines, suivie de la mise au propre et de l’analyse des données recueillies, puis de leur discussion en concertation avec les autres membres de l’équipe. La définition de ce cadre chrono-stratigraphique détaillé est indispensable au développement des études malacologiques et géochimiques à Resson pour la reconstitution des dynamiques climatiques et environnementales passées et pour positionner avec précision les occupations néanderthaliennes mentionnées à Resson dans les publications du 19e siècle.
Calendrier de travail
Mars
Introduction au sujet
- Présentation par l’encadrante de la région et du site étudié (état de l’art), ainsi que des problématiques en jeu ;
- Recherche bibliographique complémentaire menée par l’étudiant·e.
Terrain
Préparation et analyse de la coupe
- Relevé stratigraphique détaillé et description des unités stratigraphiques ;
- Participation au prélèvement d’échantillons pour la datation et les études paléoenvironnementales et paléoclimatiques.
Avril
Mise au propre et analyse des données de terrain
- Dessin de la coupe sur ordinateur,
- Rédaction des descriptions,
- Classement des photographies de terrain, etc.
Mai-juin
Rédaction du mémoire
En s’appuyant sur les données de terrain, ses recherches bibliographiques et ses échanges avec l’ensemble de l’équipe de recherche, l’étudiant·e proposera une interprétation de la stratigraphie de Resson en termes de chronologie relative et de paléoenvironnements et mettra ses données en perspective vis-à-vis d’autres séquences d’âge équivalent.

Profil recherché

Etudiant·e en Master 2 de géologie, géographie, géoarchéologie (ou disciplines connexes) ayant une solide expérience de terrain en géologie et/ou archéologie et maitrisant les règles de la stratigraphie. Le·la candidat·e devra faire preuve de rigueur scientifique et de capacité d’organisation, ainsi que d’une volonté de travail en équipe et d’une certaine curiosité pour les disciplines associées au projet : une sensibilité pour les approches naturalistes (malacologie, palynologie, botanique, etc.) et la préhistoire est ainsi souhaitable. La connaissance des méthodes de relevé stratigraphique sur le terrain (du nettoyage de la coupe au relevé sur papier millimétré) et des notions dans l’utilisation d’outils de dessin par ordinateur pour le rendu final (de type Adobe Illustrator ou InkScape) sont préférables. Les qualités rédactionnelles du ou de la candidat·e seront prises en compte pour l’évaluation des candidatures.

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    LGP (CNRS)
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    De 21 à 50 salariés
  • Site internet de la structure
    https://www.lgp.cnrs.fr
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 2 mois et jusqu'à 4 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    LGP
    1, place Aristide Briand
    92190 MEUDON
  • Accès et transports
    Transilien ligne N depuis Montparnasse (arrêt Bellevue) Tram T2 (arrêt Brimborion)