STAGE NPP-ARID - Marqueurs microfossiles non-polliniques de la végétation et de l’anthropisation en domaine semi-aride à l’Holocène (Sebkha Kelbia, Tunisie centrale)

Date de mise à jour de l’offre

HNHP (CNRS) :

Entre sciences humaines et sociales et sciences de la Terre et de la vie, l’UMR 7194 se caractérise par une approche naturaliste de la préhistoire et des environnements de l’Homme sur le temps long, depuis l’apparition des premiers outils. Pluridisciplinaire et s’appuyant sur des plateaux techniques performants, elle privilégie une approche globale, patrimoniale et comparative, des sites étudiés sur de très nombreuses régions du monde, de l’Asie du Sud-Est à l’Europe, mais également en Afrique et en Amérique du Sud.

Description de la mission

L’objectif du stage est d’étudier les microfossiles non-polliniques (MNP) d’une séquence holocène prélevée dans la sebkha Kelbia. En effet dans les milieux steppiques, les seules analyses polliniques restituent mal les activités humaines associées à la néolithisation. Les MNP (spores fongiques et propagules planctoniques entre autres) sont des marqueurs complémentaires permettant de caractériser les changements de milieux (lac vers sebkha) et certaines pratiques des sociétés humaines (agriculture). Cette approche couplée pollen et MNP est encore peu mise en oeuvre dans les milieux semi-arides nord-africain et un référentiel actualiste doit être constitué afin d’établir la relation morphotypes MNP-organismes producteurs et accéder aux affinités écologiques et aux liens avec les activités pastorales et avec les différentes formes paysagères actuelles.
Pour ce stage, l’étudiant(e) déterminera et comptera les MNP i) d’échantillons actuels de sols et de litières végétales, d’appareils racinaires et des fèces d’herbivores sauvages et domestiques de la Tunisie centrale prélevés autour de la sebkha Kelbia et ii) d’échantillons holocènes de la carotte de la Kelbia contemporains de la fin de l’African Humid Period entre 8 et 4,5 ka BP) et du début de la néolithisation (vers 7ka BP). Il/elle intègrera ces nouvelles données avec celles des spectres polliniques pour définir les taxons indicateurs retraçant les changements de paysages et les activités humaines.

Calendrier
- février 2021 : traitement des échantillons actuels et recherches bibliographiques
- mars à mai 2021 : détermination et comptage des MNP des échantillons actuels et holocènes
- mai à mi-juin 2021 : rédaction du mémoire de stage
- mi-juin à mi-juin : préparation de la soutenance orale
- mi-juin à fin juin : archivage des données MNP actuelles (référentiel) et holocènes

Profil recherché

Pour ce stage, l’étudiant(e) recherché devra posséder les compétences et connaissances suivantes :
- Expérience de recherche en palynologie (protocole d’extraction, morphologie pollinique)
- Connaissance de la végétation steppique nord-africaine
- Connaissance en Préhistoire nord-africaine
- Bonne maîtrise de l’anglais (écrit) pour les recherches bibliographiques sur le sujet

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    HNHP (CNRS)
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    De 51 à 250 salariés
  • Site internet de la structure
    https://hnhp.mnhn.fr
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 4 mois et jusqu'à 6 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    Institut de Paléontologie Humaine
    1, rue René Panhard
    75005 PARIS 5E ARRONDISSEMENT
  • Accès et transports
    Métro 5 Saint-Marcel - Bus 91