Stage M1 : " Bilan énergétique de surface au SIRTA : variabilité, tendance et extrêmes "

Date de mise à jour de l’offre

IPSL/Ecole Polytechnique/LMD :

Plateforme radiométrique SIRTA (Site Instrumental de Recherche par Télédétection Atmosphérique)

Description de la mission

L’observatoire atmosphérique SIRTA (https://sirta.ipsl.fr/) vise à réaliser un suivi à long terme du bilan d’énergie d’une prairie en périphérie urbaine (l’agglomération parisienne). Pour cela il a été déployé un système de mesures en continu de flux d'énergie de surface par eddy-correlation, de flux radiatifs, de paramètres météorologiques de base, de température et d'humidité dans le sol. Nous disposons actuellement d’une série de mesures validées de 8 années.
Nous constatons que le bilan d’énergie mesurée en surface n’est pas équilibré. Les sources d’incertitudes identifiées sont par exemples : la position des capteurs par rapport à la surface qui ne permet pas de mesurer tout le flux, la mesure des termes de stockage, la non prise en compte des phénomènes de basses fréquences.
Cette étude du bilan d’énergie a pour objectifs d’évaluer la qualité de chaque composante du bilan, et de qualifier les mesures pour faciliter leur utilisation. Le stage débutera par un travail de bibliographie sur le sujet puis comprendra les travaux suivants :
• La première étape consiste à qualifier chaque composante du bilan d’énergie. Les principales sources d’incertitudes concernent les flux de chaleur turbulents, et dans le sol. La filière de calcul de flux de chaleur turbulents sera EddyPro, largement utilisée actuellement dans la communauté. Les flux de chaleur dans le sol seront aussi exploités ainsi que les flux radiatifs issus d’un mat de mesure de 10m au standard BSRN. Des améliorations éventuelles des traitements pourront être mise en œuvre.
• Ensuite, l’étude de la variabilité du résidu du bilan d’énergie vise à expliquer les autres facteurs qui impactent la qualité de cette mesure : les conditions atmosphériques, d’état du sol, l’environnement du site (footprint). Ceci permettra de qualifier les mesures pour une meilleure compréhension et utilisation de ces données pour la validation des modèles.

Profil recherché

Niveau M1 météorologie et/ou physique de l'atmosphère

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    IPSL/Ecole Polytechnique/LMD
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    De 51 à 250 salariés
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 2 mois et jusqu'à 4 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    LMD/SIRTA, Ecole Polytechnique
    Route de Saclay
    91128 PALAISEAU
  • Accès et transports
    RER B Gare de Massy-Palaiseau ou Gare de Lozère