STAGE Etude de sources de photons uniques sur le backbone ParisRegionQCI pour un système DV-QKD ( H/F)

Date de mise à jour de l’offre

Opérateur Télécoms :

Innovations et recherches en Télécommunications,

Description de la mission

Sous la responsabilité de Dr. Thomas RIVERA, Responsable de projet de recherche rattaché à l’équipe MORE, vous participerez aux études menées dans le cadre de projets régionaux et Européens. L’avènement à venir de l’ordinateur quantique oblige à repenser les systèmes communications et notamment de chiffrage de l’information. Le domaine des communications quantiques consiste à proposer de tels systèmes dont la sécurité n’est plus fondée sur la capacité de calcul, mais directement sur les lois de la physique quantique.
Il s’avère que pour les communications quantiques, les photons constituent un vecteur évident pour le transport de l’information quantique et la mise en place des différents protocoles. Le premier protocole de distribution de clefs quantiques à variables discrètes (DV-QKD) développé, le BB84 faisait l’hypothèse de l’émission de photons uniques. Les systèmes de DV-QKD actuels utilisent des lasers atténués ce qui à terme pourrait créer une porte d’entrée pour un éventuel hacker par détournement de photons même si leur sécurité est aujourd’hui permise par le développement d’un codage de clef dénommé « decoy state ». Cependant, l’idéal serait de produire des photons uniques à la demande pour s’approcher au plus près de la théorie initiale. Ces sources idéales pourraient aussi fournir les photons nécessaires au développement de protocoles QKD plus complexes permettant la communication quantique à très longue distance. Dans le cadre du consortium ParisRegionQCI, la start-up Quandela développe ce type de sources. Celles-ci sont basées sur l’émission déterministe de photons uniques par des boites quantiques semi-conductrices à 780 nm ainsi que leur conversion aux longueurs d’onde Télécoms.
Votre travail durant ce stage consistera à caractériser ces deux sous systèmes et étudier l’intégration de ces sources de photons aux longueurs d’onde Télécoms (1.55 µm) pour des systèmes de communications quantiques types DV-QKD.
Le travail attendu :
- Étude bibliographique
- Mise en œuvre et définition du dispositif expérimental
- Analyse et traitement des données
- Synthèse et perspectives

Profil recherché

Formation souhaitée : Bac+ 5, stage de fin d'études ingénieur ou Master 2 recherche
Formation universitaire ou école d'ingénieur, centrée sur un enseignement en optique photonique, physique quantique, théorie de l’information.
Compétences et qualités personnelles recherchées : Un bon usage de l'outil informatique (Instrumentation scientifique, traitement de données,…) et des compétences en optique expérimentale sont souhaités, un goût pour la recherche expérimentale en communications quantique est également requis. Vous appréciez le travail en équipe et les collaborations avec différents acteurs académiques majeurs du domaine.

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    Opérateur Télécoms
  • Secteur d’activité de la structure
    Emploi - Economie - Innovation - Numérique
  • Effectif de la structure
    Plus de 250 salariés
  • Site internet de la structure
    http://www.orange.com
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 4 mois et jusqu'à 6 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    44 avenue de la République
    CS 50010
    92326 CHATILLON
  • Accès et transports
    Terminus ligne 13 Chatillon-Montrouge + Bus 288