Stage de M2 : Imagerie de la rigidité cardiaque avec un capteur ultrasonore intelligent

Date de mise à jour de l’offre

École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de la Ville de Paris :

L’ESPCI Paris PSL (École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris) est une école d’ingénieurs généraliste qui forme, depuis 1882, des ingénieurs de rupture, adaptables et créatifs, dotés d’un solide bagage théorique et expérimental, conscients des enjeux de la société. Elle est intégrée à un centre de recherche reconnu internationalement en physique, chimie et biologie (500 publications par an). Elle est connue pour sa capacité à transformer les connaissances issues de la recherche fondamentale en innovations de rupture (2 brevets par mois, 3 start-ups par an). Distinguée par 6 Prix Nobel, elle accueille 400 élèves-ingénieurs, 530 chercheurs (dont 250 doctorants et 100 post-doctorants) dans 10 unités mixtes de recherche et environ 100 agents des fonctions support de la recherche et de l’enseignement. Depuis sa création, l’ESPCI n’a cessé de mobiliser ses forces et compétences au service de sujets sociétaux majeurs et de défendre l’importance de la science.

Description de la mission

L'insuffisance cardiaque touchera 30 millions de personnes en 2020. Un diagnostic précoce est essentiel pour comprendre les causes et prévenir le développement de la maladie, mais ce diagnostic reste difficile pour un grand nombre de patients. Les patients atteints d'insuffisance cardiaque diastolique, soit plus de 50 % de l'ensemble des patients, ont très souvent un cœur qui semble normal à l'échocardiographie ou à l'IRM. Or, il est bien établi que le mécanisme principal de cette maladie implique une rigidification du muscle du myocarde. Malgré un besoin urgent, il n'existe actuellement aucun dispositif en clinique permettant de mesurer la rigidité du cœur de manière non invasive.
Notre équipe, à Physique pour la Médecine, a montré ces dernières années qu'il était possible d'accéder à la rigidité du cœur en imagerie en deux dimensions de la propagation des ondes de cisaillement évaluées par imagerie ultrasonore ultrarapide (Pernot et al 2011). Récemment, le Cardioscope, un prototype de capteur intelligent et portable, a été conçu pour mesurer localement la rigidité cardiaque tout au long du cycle cardiaque chez les patients (Pedreira et al 2021). Le prototype a été testé et validé sur des volontaires sains.
Pour poursuivre cette recherche, une optimisation des paramètres d'imagerie, une validation sur un fantôme expérimental et une preuve de concept sur un patient souffrant d'insuffisance cardiaque sont nécessaires. Le stagiaire devra donc modifier les séquences d'imagerie sur l'échographe, tester le cardioscope sur des fantômes expérimentaux qu'il aura préalablement produits, puis réaliser des tests sur des volontaires.

Profil recherché

- Intérêt pour l'ingénierie, les applications biomédicales
- Connaissance en traitement du signal et/ou programmation (Matlab)
- Connaissance en physique acoustique/ultrasons
- Capacité à travailler en équipe
- Étudiant en dernière année de Master 2 ou d'école d'ingénieur

Niveau de qualification requis

Bac + 3
  • Employeur
    École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de la Ville de Paris
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    Plus de 250 salariés
  • Site internet de la structure
    http://www.espci.fr
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 4 mois et jusqu'à 6 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 3
  • Lieu du stage
    10 rue Vauquelin
    75005 PARIS 5E ARRONDISSEMENT
  • Accès et transports
    Métro ligne 7 (Place Monge/Censier Daubenton) - RER B (Luxembourg) - Bus 21, 27 & 47 - 3 Vélib'stations à proximité.