STAGE CLOUCHAR - Clous et charpente du Moyen Âge à l’époque moderne Nom du

Date de mise à jour de l’offre

Laboratoire ArScan (CNRS) :

ARSCAN est une UMR comprenant plusieurs tutelles et partenariats : CNRS, U Paris 1, U Paris Nanterre,MCC, U Paris 8, Inrap, dont les recherches couvrent l’archéologie, l’histoire de l’art, l’histoire, la Philologie. Le monument est un champ d’étude privilégié par plusieurs de ses équipes. Les recherches archéologiques développées incluent en autre des questionnements liés aux chaînes opératoires de production des matériaux et à leur mise en oeuvre ou transformations. L’UMR se caractérise enfin par une forte interdisciplinarité, alliant des approches historiques, archéologiques et analytiques. Elle s’intéresse, au sein de l’équipe GAMA, au traitement de données en Gaule septentrionale de l’Antiquité à l’époque moderne. Une place particulière y est donnée aux recherches sur les productions et les échanges et aux méthodologies interdisciplinaires associées. Dans le cadre interinstitutionnel du chantier CNRS/MCC Notre-Dame, le laboratoire collabore étroitement avec le LRMH et le LAPA.

Description de la mission

L’incendie de Notre-Dame de Paris a livré un mobilier métallique exceptionnel, notamment une grande quantité de clous en fer forgé de diverses tailles (du cm à plusieurs dizaines de cm) dans les parties les plus anciennes de la charpente (nef et choeur). L’étude de ces vestiges métalliques est entreprise dans les cadre des réflexions du GT Métal du chantier CNRS/MCC Notre-Dame, qui voit la collaboration étroite entre trois équipes de recherches aux compétences complémentaires (ARSCAN, LAPA et LRMH).
Le projet de stage propose de se concentrer sur le mobilier du choeur, plus homogène car moins perturbé par la chute de la flèche, et en particulier sur les éléments forgés, jamais encore étudiés en détail pour une charpente ancienne. Il vise à réaliser un inventaire morphotypologique des clous dans un objectif d’identification des types utilisés et de leurs usages, afin de les caractériser, de les quantifier et de les replacer dans la chronologie de la charpente. Le référentiel ainsi créé sera rapproché des données connues de la charpente de Notre-Dame (études de R. Fromont et C. Trentesaux) et des rares publications existantes sur les clous (travaux de C.How notamment).
Ce travail de typologie posera enfin les bases d’une approche matérielle suivant les méthodologies développées en collaboration avec le LAPA, avec l’analyse métallographique d’une sélection de clous visant à déterminer la qualité du matériau, sa mise en forme, sa provenance et la datation de certains renforts.
Le calendrier de travail du stagiaire s’organisera autour des deux tâches principales du stage : l’inventaire des clous et leur analyse physico-chimique.
Janvier-mars : Les premiers mois seront dédiés à l’inventaire et à la typologie du mobilier étudié en parallèle d’une revue bibliographique du sujet. Au fur et à mesure de l’évolution de cette typologie, un recalage avec les données connues de la charpente de Notre-Dame sera effectué.
Avril-mai : Une fois l’inventaire établi, le stagiaire procédera avec les encadrants du stage à une sélection des éléments de fer à analyser, suivant leur typologie et leur localisation dans le bâti.Cette seconde partie du stage sera ainsi dédié à l’analyse physico-chimique d’une vingtaine de pièces (suivant leurs dimensions), comprenant étude métallographique et analyses des inclusions en MEB-EDS.
Juin : Le dernier mois du stage permettra au stagiaire de finaliser l’étude, rédiger le rapport de stage et proposer une sélection d’éléments à dater.

Profil recherché

Le ou la stagiaire sera inscrit(e) en master d’archéologie des périodes historiques ou en master d’histoire avec un intérêt poussé pour les études matérielles et les recherches relatives aux chaînes opératoires de production des matériaux. Il ou elle sera formé(e) aux techniques de dessin et de DAO et aux principes de la constitution de bases de données et sera intéressé(e) par l’analyse archéométrique et physico-chimique des matériaux.

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    Laboratoire ArScan (CNRS)
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    De 51 à 250 salariés
  • Site internet de la structure
    http://www.arscan.fr
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 4 mois et jusqu'à 6 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    21, Allée de l’Université
    92023 NANTERRE
  • Accès et transports
    RER A ou transilien ligne L station Nanterre-Université. Bus 259, 304, 367, 378Accessible en voiture (A86 et A14). Possibilité de parking gratuit sur place.