STAGE Approche globale et systématique pour caractériser le vieillissement des isolants des câbles par multi-techniques de mesure et approche théorique

Date de mise à jour de l’offre

Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives :

Organisme de recherche

Description de la mission

Les réseaux de câbles, vecteurs d'alimentation et de signaux entre systèmes, prennent une grande importance dans de nombreux domaines d'application. Les câbles électriques présentent donc un enjeu crucial tant d’un point de vue sécuritaire qu’économique. Dans les transports aériens, l’énergie ou les grandes infrastructures, comme une centrale nucléaire, ils sont considérés comme un système critique, soumis à des contraintes pouvant créer des défauts qui peuvent eux-mêmes entraîner des arrêts inopinés d’exploitation ou des accidents très graves.
Pourtant, dans tous les domaines industriels où ces câbles sont exploités, l’industrie nucléaire est l’une des seules à proposer un critère de fin de vie. Or, ce critère est destructif. Donc, un nouveau critère de fin de vie électrique basé sur la perte de la fonction du câble (transport de l’énergie ou de l’information) est à caractérisé en étudiant l’élément le plus fragile du câble : son isolant.
Dans le cadre d’un projet interne transverse regroupant plusieurs laboratoires, le CEA, propose une approche globale et systématique pour analyser l’isolant du câble choisi. Nous caractériserons le vieillissement de cet isolant dû à des irradiations et à la température par plusieurs techniques de mesure telles que la spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier : FTIR, la réflectométrie, la spectroscopie diélectrique et une approche par modélisation. Cette approche globale et systématique a pour objectif d’apporter un critère de fin de vie électrique et non destructif à d’autres domaines industriels, notamment dans l’aéronautique, l’énergie ou l’Oil&Gas.
Pour cela, nous sommes à la recherche stagiaire de fin d’études, qui en collaboration avec l’équipe projet multidisciplinaire, mènera à bien cette mission. L’objectif sera de mettre au point, une méthode d’approche systématique et globale, pour établir ce critère de fin vie électrique, non destructif. Un démonstrateur fonctionnel basé sur la réflectométrie automatisant cette approche sur des isolants de câbles choisis vieillis en radiation ou en température sera à réaliser.

Durée : 6 mois
Le stage se poursuivra par un CDD.

Profil recherché

Niveau demandé : élève Ingénieur /Master 2

Compétences :
- Bonne capacités d’expérimentation (mise en place de banc de test, prototypes, …)
- Réflectométrie et traitement du signal et des données
- Maitrise du langage Matlab, Labview,
- Connaissance des appareils de mesures comme analyseur de réseau, oscilloscope,
- Connaissance des propriétés physico/chimique des isolants de câbles serait un plus

Niveau de qualification requis

Bac + 4/5 et +
  • Employeur
    Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives
  • Secteur d’activité de la structure
    Enseignement - Formation - Recherche
  • Effectif de la structure
    Plus de 250 salariés
  • Site internet de la structure
    https://www.cea.fr
  • Type de stage ou contrat
    Stage pour lycéens et étudiants en formation initiale
  • Date prévisionnelle de démarrage
  • Durée du stage ou contrat
    Plus de 4 mois et jusqu'à 6 mois
  • Le stage est-il rémunéré ?
    Oui
  • Niveau de qualification requis

    Bac + 4/5 et +
  • Lieu du stage
    CEA Saclay
    91190 GIF SUR YVETTE
  • Accès et transports
    bus