Aides régionales et appels à projets

Soutien innovant aux projets artistiques et culturels menés dans les quartiers populaires

Le dispositif de soutien aux projets culturels et artistiques vise à développer et renforcer les initiatives culturelles et artistiques dans les quartiers populaires, menées par des structures de terrain, notamment les structures du champ social.

Pour quel type de projet ?

L’aide vise à accompagner dans les quartiers populaires des projets qui s’inscrivent dans le cadre  des  3 piliers de l’éducation artistique et culturelle : la rencontre directe et sensible avec les œuvres et les artistes, l'initiation à une pratique artistique et un apport de connaissances.

Les projets proposés doivent impliquer de manière active des habitants de quartiers populaires les plus fragiles ou les plus éloignés de la culture, leur faciliter l’accès à celle-ci, à la pratique artistique et encourager le dialogue et la cohésion sociale.

Les actions proposées doivent être de préférence gratuites pour le public. Les projets doivent permettre de nouer des jumelages durables entre acteurs sociaux et acteurs culturels. Les projets qui favorisent un désenclavement des espaces franciliens et le dialogue entre les différents sexes, générations et milieux sociaux sont valorisés.

Qui peut en bénéficier ?

  • Associations
  • Collectivités - Institutions

Peut être bénéficiaire toute personne morale à but non lucratif.

L'aide s’adresse prioritairement aux structures du champ social pour des projets sur leur territoire d’implantation en partenariat avec des structures culturelles. Ces dernières peuvent également porter la demande de subvention ; dans ce cas, une attention particulière sera portée à la qualité des liens noués avec des partenaires locaux. 


Quelle est la nature de l'aide ?

L’aide régionale est une aide dédiée aux projets artistiques et culturels.

Le soutien régional peut atteindre 100% des dépenses subventionnables du projet, dans la limite d’une subvention régionale annuelle de 20 000€.

 

Les dépenses éligibles sont celles du projet mené dans le cadre de la convention. La part des coûts de fonctionnement de la structure pouvant être pris en compte dans l’assiette des dépenses du projet ne peut dépasser 20% du budget du projet.

Quelles démarches ?

Les demandes d'aide devront être déposées uniquement en ligne, sur mesdemarches.iledefrance.fr, la plateforme des aides régionales.

 

Le calendrier de dépôt des projets est le suivant : 

Les projets proposés peuvent démarrer à partir du mois de janvier 2022 et se dérouler jusqu’à la fin de l’année 2022. 

 

L’accent sera mis sur 4 axes forts en 2022 : 

1/ La cohérence territoriale du projet et l’adéquation des actions menées avec les réalités locales. 

2/ Le bon dimensionnement du projet, avec un nombre suffisamment important de participants directs et la capacité à rayonner sur le territoire concerné et ses habitants. 

3/ Afin de favoriser ces initiatives sur l’ensemble du territoire francilien, les projets se situant dans les départements de grande couronne et en zone rurale seront particulièrement étudiés. 

4/ La Région encourage vivement les porteurs de projet à s’inscrire doublement dans l’Olympiade culturelle et l’Eté culturel, qui sera massivement aux couleurs de l’Olympiade en 2022. 

Partenaire de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, la Région participe à la mise en œuvre de l’Olympiade culturelle, qui se déroule de 2021 à 2024, à travers des projets faisant dialoguer culture, art et sport.

 

L’été culturel est un moment fort que la Région veut pérenniser. En 2021, ce sont 300 opérations représentant plus de 3200 représentations et événements mobilisant un budget de 4,3M€ qui se sont déroulées sur l’ensemble de l’Ile-de-France. Parmi ces opérations, 44 étaient des projets culturels dans les quartiers populaires.

À noter

Le soutien régional consiste dans le versement d’une aide annuelle dans le cadre d’une convention signée avec la Région Ile-de-France.

Critères d’attribution :

La cohérence du budget et la viabilité du projet.
Le respect des législations en vigueur.

L’adéquation du projet avec le diagnostic territorial.
Le rayonnement du projet sur le territoire et ses habitants.