11 décembre 2019

Transports perturbés : les solutions proposées par la Région Île-de-France

Transports perturbés - 4 solutions
Crédit photo : Région Île-de-France

Face aux perturbations dans les transports en commun et aux difficultés de se déplacer en Île-de-France, découvrez les solutions proposées par la Région : bus et cars privés, coworking, covoiturage gratuit et location de vélo.
 

Trafic SNCF et RATP : restez informé !

220 bus et cars supplémentaires affrétés par la Région

La Région Île-de-France met en place, à partir de mercredi 11 décembre 2019, 220 bus et cars privés supplémentaires pour répondre aux besoins des Franciliens.

Ces bus et cars, qui représentent près de 25.000 places, assureront 440 courses de plus chaque jour.

Plus de 30 lignes de bus sont ainsi quotidiennement renforcées ou prolongées en rabattement sur les gares dans lesquelles des trains circulent. 

Des trains supplémentaires entre Mantes-la-Jolie et Bonnières (78)

Depuis le mercredi 11 décembre 2019, des trains normands de l'axe Paris-Rouen-Le Havre marquent exceptionnellement les arrêts dans les gares du Mantois de Mantes-la-Jolie, Rosny-sur-Seine et Bonnières (78). Cela fait suite à une décision prise par la Région et Île-de-France Mobilités avec la Région Normandie.

Exemples : 

  • A14 Express Mantes-la-Jolie–La Défense (21 allers-retours supplémentaires),
  • Coulommiers-Chessy RER A (9 allers-retours supplémentaires),
  • Meaux-Chessy (8 allers-retours supplémentaires),
  • Nemours-Melun (10 allers-retours supplémentaires),
  • Goussainville-Gonnesse Hôpital (30 allers-retours supplémentaires),
  • Noctiliens N150 et N154 au départ de Saint-Lazare (départ à 22h30 au lieu de 0h30-1h et doublage des courses en début de nuit, une dizaine de départs supplémentaires par ligne),
  • Noctiliens N132 et N133, et N144 au départ de gare de Lyon (départ à 22h30 au lieu de 0h30-1h et doublage des courses en début de nuit, une dizaine de départs supplémentaires par ligne)...

Ces bus, payés par Île-de-France Mobilités et la Région Île-de-France, n’entraînent aucune dépense supplémentaire pour les abonnés Navigo ou détenteurs d'un titre de transport.

Un accueil renforcé des agents avec distribution de café est par ailleurs prévu sans certains lieux. 

Plusieurs opérateurs ont été sollicités pour affréter ces cars et bus : Keolis, Transdev, RATPDev, Cars Lacroix, Savac, Albatrans, TICE…

Coworking

En Île-de-France, les espaces de coworking et autres tiers-lieux pour travailler à distance ne cessent de gagner du terrain. Afin de les rendre visibles, la Région, qui soutient financièrement leur création, a développé SmartWork. Cet outil de la suite ÎledeFrance Smart Services recense 2.022 espaces de coworking et permet de les géolocaliser afin de trouver le plus proche de chez soi. 

De plus, près de 200 espaces connectés de micro-working ont été créés dans les gares franciliennes par la Région à destination des usagers.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le service de la Région SmartWork.

Covoiturage gratuit pour les passagers

Mis en place à plusieurs reprises par la Région et Île-de-France Mobilités lors d’épisodes de pollution, le covoiturage gratuit est de nouveau proposé depuis le 5 décembre 2019 pour les trajets de tous les Franciliens. En nette progression durant les grèves, le covoiturage représente 12.000 trajets par jour, soit 2 fois plus qu’en période normale.

Pour en bénéficier :

  • Les conducteurs devront être inscrits sur l’une des 5 plateformes partenaires (BlaBlaLines, Covoit’ici, Karos, KlaxitOuihopet seront remboursés pour chaque trajet jusqu’à 4 euros.
     
  • Les passagers trouveront, sur l’application Vianavigo ou sur le site vianavigo.com, la liste des trajets proposés, les lieux de prise en charge, les horaires de départ, etc. Depuis le 5 décembre 2019, tous les trajets par ce biais sont gratuits en Île-de-France.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur iledefrance-mobilites.fr.

Véligo Location : 1 mois gratuit d’abonnement et 500 euros de prime d’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique depuis le 1er décembre 2019

  • Lancé en septembre 2019, Véligo Location est le nouveau service public de location de vélos à assistance électrique longue durée.

    Proposé par la Région et Île-de-France Mobilités, ce service vise à développer l’utilisation du vélo pour les trajets domicile-travail.

    Basé sur un système d’abonnement en ligne d'une durée de 6 à 9 mois, Véligo Location permet de circuler librement en Île-de-France, sans contrainte de durée, avec une autonomie 70 à 75 km.

    L'offre comprend la mise à disposition d'un vélo, mais aussi son entretien et les réparations. Le coût est de 40 euros par mois, dont 50% peuvent être pris en charge par l’employeur.

    Exceptionnellement, en décembre 2019, l’abonnement est gratuit pour tous les utilisateurs de Véligo Location.
     
  • Annoncée en octobre 2019, la prime d’aide à l’achat de 500 euros pour un vélo à assistance électrique est disponible depuis le 1er décembre 2019 (soit 1 mois plus tôt que prévu).

    Toutefois, les demandes d’aides ne pourront être effectuées qu'à partir de février 2020, sur présentation de la preuve d’achat.

    Pour plus d'infos, rendez-vous sur veligo-location.fr.