17 septembre 2019

Semaine européenne de la mobilité du 16 au 22 septembre - Paris La Défense et la Région Île-de-France incitent les salariés à « bouger autrement »

     

 

 

 

Afin de poursuivre leur engagement en faveur des mobilités alternatives et des nouveaux modes de travail sur le territoire, Paris La Défense et la Région Île-de-France ont engagé de nouvelles actions et une campagne de communication à destination des entreprises et de leurs salariés à l'occasion de la semaine européenne de la mobilité.

 

 

 

Après, d'une part, la signature le 28 novembre 2018 de la Charte pour le lissage des heures de pointe dans les transports en commun à l'arrivée et au départ de Paris La Défense, signée entre Paris La Défense, la Région Île-de-France, la RATP, la SNCF, Île-de-France Mobilités, 14 entreprises de Paris La Défense [1] et l'Université Paris Nanterre et, d'autre part, le lancement du « Challenge Mobilités Moov&Win » dédié aux salariés, Paris La Défense et la Région Île-de-France multiplient les initiatives en faveur de la mobilité durant cette semaine dédiée.

 

L'objectif de Paris La Défense et de la Région Île-de-France : inciter à changer les habitudes de déplacement avec des solutions de mobilités comme le vélo, la marche, le covoiturage ou les trottinettes électriques, et adopter de nouveaux modes de travail tels que le travail délocalisé (télétravail ou usage d'espaces de travail nomade) et les horaires décalés. Rappelons que, chaque jour entre 8h30 et 9h30, plus de 100 000 personnes rejoignent leur lieu de travail à Paris La Défense.

 

« La Région et Île-de-France Mobilités souhaitent mener la révolution dans les transports pour améliorer la qualité de vie de tous les Franciliens. Cela passe par des transports modernisés, par des nouvelles lignes de trains, de métro, de tramways et de bus, par des moyens renforcés pour la sécurité mais aussi par des nouvelles manières de se déplacer. À l'occasion de la semaine de la mobilité, afin de concilier qualité de vie professionnelle et vie personnelle, nous souhaitons favoriser avec les entreprises partenaires le télétravail et le décalage des horaires de travail sur le site emblématique de la Défense ! » Valérie PÉCRESSE, Présidente de la Région Île-de-France.

  

 « La semaine de la mobilité est l'occasion pour nous d'inciter les salariés du territoire à revoir leurs habitudes de déplacement et de valoriser les mobilités innovantes que nous développons dans le quartier d'affaires. Pouvoirs publics, entreprises et salariés ont tous un rôle à jouer pour faire évoluer les comportements. » ajoute Marie-Célie Guillaume, Directrice Générale de Paris La Défense.

 

Au programme de cette semaine dédiée à la mobilité sur le territoire de Paris La Défense :

 

  • Une campagne de communication « Bouger autrement », déployée sur l'ensemble du territoire. Elle donne des conseils pratiques afin de faire évoluer concrètement les habitudes des usagers.
  • Des balades accessibilité pour découvrir les points d'accès au quartier à vélo et en trottinette, se familiariser avec les règles de circulation sur la dalle...
  • Un village des mobilités au niveau du Bassin Takis : stand de réparation de trottinettes, distribution de casques Lime, présentation du nouveau service Véligo Location, stand de réparation vélos avec Bicyclaide, circuit de tests de trottinettes...
  • Des conférences avec témoignages des entreprises partenaires.
  • Un stand installé à l'agence commerciale des parkings pour présenter l'ensemble des services innovants disponibles.

 

  • Au campus de Nanterre : une bourse aux vélos et un atelier de réparation, animés par l'association SoliCycle, le 17 septembre de 11h30 à 15h30, sur le campus de l'Université Paris Nanterre, aux abords de la Maison des Étudiant(es).

 

  • Enfin, un grand concours est lancé sur la plateforme digitale Moov&Win pour inciter les salariés à changer leurs habitudes, avec de nombreux de lots à gagner...

 

S'inscrire sur la plateforme Moov&Win

 

 

 

Rappel des objectifs poursuivis par Paris La Défense et la Région Île-de-France :

 

  • Améliorer la qualité de vie personnelle au travail.
  • Désaturer les transports en commun et désengorger les sorties et entrées aux heures de pointe.

L’objectif global est de réduire de 5 à 10% le nombre de salariés utilisant les transports en commun pendant les heures de pointe, soit une réduction de 5 000 à 10 000 usagers environ entre 8h30 et 9h30 le matin.

  • Améliorer le confort dans les transports en commun.
  • Valoriser le développement de mobilités innovantes et durables (glisse urbaine, vélo…).
  • Généraliser les nouveaux modes de travail (espaces de coworking, télétravail…).
  • Mieux connaître les usagers et les pratiques en analysant les données sur la fréquentation des transports et des services de mobilité.