19 mai 2016

Sécurité en Île-de-France : le budget dédié est multiplié par deux

Aide à la construction et la réhabilitation de commissariats et à l’équipement des forces de l’ordre, soutien au déploiement de plans de vidéoprotection, et sécurisation des lycées et des transports sont les principales mesures qui sont mises en œuvre grâce à un budget de 20,5 millions d’euros.

Améliorer la sécurité en Île-de-France grâce au Bouclier de sécurité

Augmentation de la délinquance, poussée de la menace terroriste... La Région doit se doter de moyens conséquents pour renforcer la sécurité en Île-de-France. En 2016, le budget régional consacré à la sécurité est en augmentation de 114 % par rapport à 2015 (20,5 millions d’euros), et permettra notamment de mettre en œuvre le Bouclier de sécurité voté par le Conseil régional en janvier. Ce dispositif prévoit notamment l’aide à l’implantation de commissariats et à l’équipement des forces de sécurité, le soutien aux communes qui souhaitent s'équiper en vidéoprotection, et la création d’un fonds régional d’aide à l’équipement en portiques de sécurité des établissements sportifs et culturels.

Autre volet important du budget sécurité : la sécurisation des lycées, priorité absolue de la Région, avec un budget de 8,3 millions d’euros pour les études et les travaux, dans l’établissement et aux abords immédiats, ainsi que dans les moyens de transports empruntés par les élèves.

Les transports, justement, ne sont pas en reste, avec la mise en place d’un grand plan de vidéoprotection sur le réseau francilien et dans les gares, le renforcement des effectifs de sécurité dans les transports, ainsi que la création, à terme, d’une police régionale des transports unique. 

Aides aux polices communales

Lors de la commission permanente de mai, les premiers dispositifs du Bouclier de sécurité ont été votés.

La Région accompagnera désormais les polices communales et intercommunales souhaitant acquérir des équipements modernes : gilets pare-balles, bâtons de défense, caméras-piétons ou encore véhicules avec caméras embarquées. Le financement sera différent suivant la localisation des territoires en zone de sécurité prioritaire (ZSP) ou non, allant de 30 à 35 %.

Sécuriser les communes, priorité de la Région

Autre équipement financé pour renforcer la sécurité en Île-de-France : les portiques de sécurité. Les établissements scolaires dépendant de la Région (lycées, lycées professionnels, CFA, établissements de formations sanitaires et sociales), ainsi que les communes souhaitant équiper leurs établissements culturels et sportifs pourront être financés à hauteur de 30 %.

Enfin, pour lutter contre la délinquance de voie publique et les cambriolages, la Région aidera communes, établissements publics de coopération intercommunales (EPCI) et établissements territoriaux (EPT) à renforcer la vidéoprotection. Achat et pose de caméras sur l’espace public, écrans de contrôle et raccordements aux bâtiments de supervision seront financés par la Région, avec des taux de financement plus importants en cas de première installation : de 40 à 50 % pour les territoires en ZSP, et de 30 à 35 % pour les autres territoires.