Publié le 17 juin 2020

Sciences pour tous : une classe de 3e découvre les DIM franciliens

Sciences pour tous stage de 3e DIM

Crédit photo : L'Esprit Sorcier - 2020

Avant le confinement, les labos de 4 Domaines d’intérêt majeurs (DIM) ont accueilli une vingtaine d’élèves de 3e pour leur semaine de stage dans le cadre de l'opération « Sciences pour tous ». L'occasion pour eux de découvrir le monde des sciences et d'affiner leur projet d’orientation.

Qu'est ce qu'un DIM

Un Domaine d’intérêt majeur (DIM) est un réseau de recherche d’envergure internationale réunissant de nombreux acteurs (universités et écoles de l’enseignement supérieur, laboratoires de recherche, partenaires socio-économiques...) qui relèvent les défis de demain.

En soutenant les DIM, la Région accroît le rayonnement scientifique des laboratoires franciliens auprès des chercheurs et enseignants-chercheurs étrangers ainsi que le transfert des savoirs et des technologies.

Dans le cadre de l’opération « Sciences pour tous », la vingtaine d'élèves d'une classe de 3e du collège Les Pyramides à Évry (91) a pu visiter, le temps d’un stage, début mars 2020, les laboratoires de 4 des 13 Domaines d’intérêt majeur (DIM) que la Région soutient en raison de leur fort potentiel de recherche : 

  • Le DIM ELICIT, sur les technologies innovantes pour la recherche en biologie, 
  • Le DIM Qi², sur la qualité de l’air,
  • Le DIM SIRTEQ, sur les technologies quantiques,
  • Le DIM Respore, sur la sciences des solides poreux.

L'opération « Sciences pour tous »

Cette initiative répond à la volonté régionale de diffuser la culture scientifique et d'inciter les jeunes à découvrir les métiers des sciences et leur pluridisciplinarité.

Elle a pour cadre l'opération « Sciences pour tous », lancée en 2016 pour permettre à des élèves d’établissements des Réseaux d’éducation prioritaire (REP) de s’immerger dans le milieu scientifique. 

L’objectif est de faire découvrir à ces jeunes de nouvelles voies professionnelles et de développer leur esprit critique.

50 élèves ont découvert les sciences en 2019

L’association francilienne Sciences Essonne, soutenue par la Région, coordonne ce programme à l’échelle nationale et a organisé, en 2019, la 1re édition des stages de 3e avec le CEA de Saclay. Une cinquantaine d'élève de Grigny et Sainte-Geneviève-des-Bois (91) a été accueillie dans les laboratoires de l’université Paris Sud (91) et à la Maison d’initiation et de sensibilisation aux sciences, financée à 100% par la Région. Découvrez leur expérience en images.

Un programme diversifié

La semaine de stage effectuée par les élèves d’Évry (91) début mars 2020 a été organisée par les 4 Domaines d’intérêt majeur (DIM), en partenariat avec l’association Planète Sciences, également soutenue par la Région.

Visites, rencontres, conférences, manipulations… : un programme diversifié a permis aux élèves de découvrir le monde de la microfluidique, de voir une chambre de simulation atmosphérique, d'expérimenter la cryogénie et la supraconductivité, ou encore de jouer avec les solides poreux.  

Des découvertes tout au long de la semaine

La visite des laboratoires de recherche et des structures d’enseignement supérieur des 4 coins de l’Île-de-France a permis des échanges entre élèves et scientifiques. Chaque DIM a organisé une journée de la semaine avec des partenaires de son réseau.

  • Lundi : le DIM ELICIT les a reçu au Laboratoire d’Hydrodynamique (LadHyx) de l’École Polytechnique (91).
  • Mardi : le DIM Qi² a accueilli les collégiens au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA) de l’Université Paris-Est Créteil (94).
  • Mercredi : le DIM SIRTEQ a poursuivi le programme au laboratoire de Physique des solides du CNRS-université Paris-Saclay (91).
  • Jeudi : le DIM Respore a reçu les élèves à l’espace des Sciences Pierre-Gilles-de-Gennes de l’ESPCI-université PSL, au laboratoire Sciences et Ingénierie de la matière molle (SIMM) et à l’Institut Pierre-Gilles-de-Gennes (Paris 5).
  • Vendredi : l’association d’éducation populaire Planète Sciences a conclu l’aventure dans son FabLab de Ris-Orangis, le PlasciLab (91).

Le stage en images