Révolution des transports : Navigo sur smartphone dès 2019

La « Smart mobilité » se profile : les Franciliens pourront bientôt utiliser leur smartphone à la fois comme canal d’achat mais aussi support sans contact de leur titre de transport. Une innovation financée par Île-de-France Mobilités.

Dans le cadre de son ambitieux plan d’actions pour des services numériques aux voyageurs adopté en juin 2016, Île-de-France Mobilités (ex-Stif) a annoncé ce 3 octobre une avancée majeure très prochaine : en 2019, les usagers franciliens des transports publics pourront utiliser leur smartphone à la fois comme canal d’achat mais aussi support sans contact de leur titre de transport.

Les voyageurs bénéficieront des fonctionnalités suivantes via leur smartphone :

  • Achat de titres et forfaits, ou rechargement de forfait, via un moyen de paiement préalablement enregistré ;
  • Chargement d’un forfait Navigo mois, semaine, jour et antipollution sur leur passe Navigo ;
  • Achat et dématérialisation de titres, forfaits courts et forfaits Navigo stockés dans leur carte SIM ;
  • Consultation des produits tarifaires stockés dans leur téléphone mobile ou dans leur passe Navigo ;
  • Accès à leur espace personnel, à des fonctions d’informations voyageurs et à la gestion des moyens de paiement.
Financé à 100% par Île-de-France Mobilités
La dématérialisation de Navigo est entièrement financée par Île-de-France Mobilités à hauteur de 6,5 M€ pour la réalisation et de 6 M€ pour le coût de service de la solution billettique NFC sur trois ans.
Pour développer le nouveau service, Île-de-France Mobilités s’appuie sur un partenariat industriel avec Gemalto et Déjàmobile pour la réalisation de la solution billettique sans contact et les composants logiciels, ainsi qu’avec Wizway pour la gestion de la liaison avec les opérateurs mobiles.

« Cette révolution du système billettique actuel permettra tout simplement aux usagers franciliens de voyager grâce à leur smartphone. Au même titre qu’avec un ticket ou un passe Navigo aujourd’hui, ils pourront franchir les portiques de validation grâce à des titres de transport dématérialisés, enregistrés sur leur téléphone mobile », a expliqué Valérie Pécresse, présidente d’Île-de-France Mobilités et de la Région Île-de-France. Et ce sera « la fin des files d’attente devant les guichets au début de chaque mois pour recharger son passe », a-t-elle souligné.

Ce service sera expérimenté au 2d semestre 2018 puis actif sur l’ensemble du réseau francilien à partir de l’été 2019. Compte tenu des contraintes techniques liées à cette technologie (compatibilité du smartphone, opérateur mobile, type de carte SIM), on estime à 900.000 le nombre d’usagers qui pourront l’utiliser dès 2019. À terme, 3 millions d’utilisateurs y auront accès.

La mise en place de ce Navigo dématérialisé impliquera une évolution de l’application Vianavigo, qui deviendra l’interface centrale nécessaire. Elle sera également accompagnée de l’adaptation des valideurs par les opérateurs de transports à cette nouvelle technologie.