Publié le 22 janvier 2021
Mis à jour le

Relance des commerces : l’aide au loyer reconduite pour le mois de mars 2021

Crédit photo : iStock-ventdusud

Comme elle l'avait fait pour novembre 2020, la Région Île-de-France propose pour mars 2021 une aide forfaitaire de 1.000 euros aux commerces, bars, cafés, restaurants et artisans confrontés à une fermeture administrative et ayant dû s'acquitter d'un loyer. Avec une nouveauté : l'aide est étendue aux hôtels et aux entreprises du secteur de l'événementiel.

De nouveaux bénéficiaires

Pour le confinement en vigueur depuis le 20 mars 2021, l'aide est étendue aux entreprises du secteur de l’hôtellerie et de l’événementiel autorisées à ouvrir, mais qui ont subi une forte baisse d’activité. 

Maillons essentiels de la vie quotidienne des Franciliens, les commerces, bars, cafés et restaurants et artisans ayant des locaux commerciaux sont de nouveau durement touchés par les fermetures décidées en mars 2021 à l'occasion d'un 3e confinement.

C'est la cas en particulier des plus petites de ces entreprises qui ne sont pas propriétaires de leurs locaux et qui doivent s’acquitter de leur loyer. 

Pour les aider à poursuivre leur activité, la Région leur accorde une subvention exceptionnelle de 1.000 euros. Un soutien qui entre dans cadre de son plan de relance pour les commerces, cafés, bars et restaurants.

Cette aide forfaitaire, proposée une première fois pour le mois de novembre 2020, concerne uniquement le mois de mars 2021 et est octroyée dans la limite du budget alloué au dispositif.

Elle s'adresse aux :

  • Commerces de détail et de services (coiffure, soins de beauté...),
  • Entreprises de la restauration (bars et restaurants hors restauration rapide),
  • Entreprises de l'artisanat commercial,

Et à une nouvelle cible par rapport à l'aide de novembre 2020 :

  • Entreprises du secteur de l’hôtellerie et de l’événementiel.

Qui peut bénéficier de l'aide au loyer ?

Pour tout renseignement 

Sont éligibles à l'aide :

  • Les commerces de proximité, hôtels et entreprises de l'événementiel, bars, restaurants et artisans (sociétés ou indépendants) franciliens créés avant le 15 octobre 2020, dont l’activité relève d’un code NAF 13 à 18, 20, 22 à 23, 2511Z, 26 à 28, 31 à 32, 47, 5510Z, 5520Z, 56 (hors 5610C), 74.1, 74.2, 77.2, 79, 8211Z, 8230Z, 93, 95.2, 9602B, 9604Z, 9609Z,

Ils doivent en outre répondre aux conditions suivantes (cumulatives) :

  • Employer moins de 10 salariés et avoir un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 2 millions d'euros,
  • Avoir fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public à partir du 20 mars 2021 (hors secteur de l’hôtellerie et de l’événementiel non soumis à ce critère),
  • Être locataires de leurs locaux commerciaux auprès d’un bailleur autre que social ou public.

Quel est le montant de l'aide ?

L’aide est une subvention forfaitaire de 1.000 euros quel que soit le montant du loyer.

Les entreprises multi-établissements peuvent demander une aide pour chaque établissement (n° SIRET).
 

Déposez votre demande