L'action régionale en matière d'aménagement du territoire

La Région veut faire émerger de nouveaux quartiers innovants, écologiques et agréables à vivre, où les logements favorisent la mixité sociale…

Relancer la construction de logements, aménager 100 nouveaux quartiers innovants et écologiques, mieux répartir le parc social sur le territoire, encourager l’accession à la propriété : la Région entend changer le visage de l’Île-de-France.

 

Faire émerger un nouvel urbanisme

La Région va consacrer 235 millions d’euros à la création de 100 Quartiers innovants et écologiques en Île-de-France. Il s’agit d’atteindre 70.000 nouveaux logements par an en accompagnant les collectivités qui s’engageront significativement dans la construction tout en diminuant l’empreinte écologique des villes. Objectif : faire émerger les nouveaux quartiers franciliens de demain. Des lieux de vie novateurs, plus durables et connectés notamment. Pour être sélectionné, un projet de quartier doit : contribuer à l’effort régional de logement ; rendre le quartier vivant, agréable et sûr en alliant logements, emplois et services de proximité ; être exemplaire en matière de transition écologique et énergétique ; favoriser les mobilités durables ; être ancré dans son territoire. Les projets, portés des communes ou des intercommunalités, peuvent concerner le financement d’équipements de proximité (en rapport avec la petite enfance, l’école, le sport, la culture, la santé, les loisirs, etc.), ainsi que des aménagements d’espaces publics ayant pour objectif d’améliorer la qualité urbaine, la cohésion sociale et les mobilités actives.

En parallèle de ce dispositif « 100 Quartiers innovants et écologiques », la Région a mis en place un dispositif de soutien aux initiatives d'urbanisme transitoire. Le but est de permettre d'exploiter les terrains en attente de grandes opérations d'aménagement.

Enfin, la Région a lancé, à l’intention des architectes, des urbanistes, des paysagistes et des designers, un appel à projets innovants de développement urbain et rural sur tout le territoire francilien pour dessiner l’Île-de-France de demain.

 

Favoriser la mixité sociale

La Région finance la construction  et la réhabilitation des logements sociaux avec plusieurs objectifs : lutter contre les « quartiers-ghettos », le mal-logement et protéger les populations les plus fragiles et vulnérables, souvent concentrées dans les mêmes quartiers. Sur les 1.300 communes d’Île-de-France, 90 concentrent 66% du parc locatif social. Pour mieux répartir le logement social sur tout le territoire régional et favoriser ainsi une vraie mixité sociale, la Région ne financera plus de logement très social là où il y a déjà plus de 30% de logements sociaux. 

 

Rendre disponible le foncier de la Région

L’Île-de-France comptera 1 million d’habitants supplémentaires d’ici 10 ans. Afin de faire face au besoin de nouvelles constructions, la Région met ses terrains à contribution. Elle est prête à céder des parcelles, notamment autour des lycées.

Visuel : © lapepiniere-villepinte.fr

Article

Présidé par Valérie Pécresse, le Conseil d’administration de l’Établissement public foncier d’Île-de-France a adopté, ce 15 septembre, une stratégie offensive, basée sur un programme d'investissement de 1,8 milliard d’euros pour 2016-2020.