La rédaction

La Région et Emmaüs poursuivent leur action en commun en faveur des solidarités

Le mouvement Emmaüs et la Région signent ce 11 octobre une convention de trois ans pour formaliser leur engagement en faveur des solidarités en Île-de-France.

Économie sociale et solidaire, solidarité, environnement, numérique en lien avec la « Smart Region »… La convention que la Région et Emmaüs signent ce 11 octobre couvre tous les domaines d’intervention du mouvement. Pendant trois ans, elle a pour objectif de permettre une méthode durable de travail en commun et le partage d’information : Emmaüs pourra échanger sur ses projets en cours, être informé des dispositifs d’aides régionaux dont l’association peut bénéficier, apporter une contribution aux politiques et projets de la Région.

« Il s’agit avant tout d’une collaboration, c’est bien l’originalité de cette convention », explique Stéphane Puechberty, délégué adjoint aux régions à Emmaüs France. « L’intérêt pour Emmaüs est de pouvoir bénéficier des nombreux dispositifs régionaux existants, et de travailler ensemble sur d’autres pistes intéressantes, comme le numérique, le réemploi avec la recherche de lieux de vente et de collecte, ou encore l’accès des plus démunis aux loisirs via les 12 îles de loisirs franciliennes… Pour la Région, ce sera intéressant de voir remonter les expériences de terrain, surtout quand elles sont innovantes, comme par exemple ce que fait Emmaüs Défi (NDLR : sorte de laboratoire d'innovation sociale, lancé en 2007) avec l’insertion à la carte. »

Emmaüs, interlocuteur majeur du paysage français des associations de solidarité, mouvement solidaire et laïc, fondé par l’abbé Pierre, engagé depuis 1949 dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, rassemble 284 structures ou groupes, 6.848 bénévoles, 4.257 compagnons et 4.542 salariés. Sur le territoire francilien, Emmaüs regroupe 36 communautés, actives dans différents domaines : action sociale, logement, environnement, économie solidaire, insertion...  

 

L’Île-de-France, Région solidaire

La Région soutient régulièrement et de façon significative les projets des différentes entités du mouvement Emmaüs : Fondation Abbé Pierre, Emmaüs Habitat, Emmaüs Défi, Emmaüs Alternatives, Association EspacesEn 2016, la Région Île-de-France a alloué plus de 2,4M€ à des groupes appartenant au mouvement Emmaüs et près de 4M€ ont d’ores et déjà été votés en 2017.

Avec la volonté de faire de l’Île-de-France une « région solidaire », la Région Île-de-France est engagée dans la lutte contre les inégalités, en faveur de la cohésion sociale et territoriale, pour répondre aux besoins des Franciliens les plus en difficulté sur la totalité du territoire, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines.

Cette convention permettra de formaliser l’engagement de la Région et du mouvement Emmaüs à poursuivre leur action en commun en faveur des solidarités.

L'exemple de NOV'EA
Monté par Emmaüs Alternatives, le projet NOV’EA consiste à regrouper en un lieu unique, à Montreuil (93), l’activité de recyclerie aujourd’hui répartie sur 3 sites. Ce projet immobilier commence dès 2017 avec le transfert du pôle économique (chantier d’insertion spécialisé dans le réemploi et le recyclage de textiles et de petits objets). La Région a apporté une aide de 200.000€ au projet NOV’EA afin de pérenniser et de développer l’activité du chantier d’insertion (actuellement, 150 salariés en insertion sont accueillis par an).

Photo : © Emmaüs France