20 juillet 2016

Recherche en mathématiques : l'excellence française une nouvelle fois récompensée

Valérie Pécresse félicite Hugo Duminil-Copin et Vincent Calvez, lauréats d'un prix de recherche en mathématiques de la European Mathematical Society (EMS).

Deux Français lauréats d'un prix de recherche en mathématiques

La présidente de la Région Île-de-France adresse ses vives félicitations à Hugo Duminil-Copin et Vincent Calvez, tous deux lauréats d'un prix de recherche en mathématiques de la European Mathematical Society (EMS). 

Cette distinction vient récompenser les travaux et le parcours de ces deux jeunes chercheurs. Hugo Duminil-Copin, probabiliste, est un ancien élève de l'École normale supérieure, et est actuellement en poste à l'université de Genève. Il rejoindra le laboratoire Alexander-Grothendieck (Unité CNRS/IHÉS, fondation membre de l'Université Paris-Saclay), à Bures-sur-Yvette (91), en septembre 2016. Quant à Vincent Calvez, chercheur à l'Unité de mathématiques pures et appliquées, il est membre de l'équipe de l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), à Paris 12e, sur la modélisation numérique en médecine et travaille sur les mathématiques appliquées à la biologie.

La recherche en mathématiques française, un rayonnement mondial

Ces distinctions sont aussi une reconnaissance de la très grande qualité de l'école mathématique française et illustrent la performance de la recherche dans cette discipline. Elles contribueront au rayonnement des laboratoires de recherche franciliens.

À travers la réussite de ces chercheurs, Valérie Pécresse voit la confirmation du talent d'une nouvelle génération de mathématiciens français, qui prouve la vitalité des mathématiques françaises. Pour que celle-ci perdure, elle a apporté, il y a quelques semaines, sur proposition de Cédric Villani, médaille Fields 2010 et membre du Conseil scientifique régional, tout son soutien à la candidature de la Région pour l'organisation du Congrès international des mathématiciens (ICM) à Paris en 2022. Ce congrès, qui se réunit tous les quatre ans, remet la célèbre médaille Fields à quatre mathématiciens de moins de 40 ans.