Production ciné-TV soutenue : « Une saison en France » en salles

du mercredi 31 janvier au mercredi 28 février 2018

En attendant de savoir s'il obtiendra le droit d'asile, un réfugié centrafricain se construit une nouvelle vie en France. Un film aidé à voir dès ce 31 janvier 2018.

120 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 120 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production. 

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que la production bénéficiaire est rentabilisée.

Une saison en France

Abbas (Ériq Ebouaney), professeur de français, a fui la guerre en Centrafrique pour bâtir une nouvelle vie en France. En attendant d’obtenir le statut de réfugié, son quotidien s’organise : ses enfants sont scolarisés et il travaille sur un marché où il a rencontré Carole (Sandrine Bonnaire), sensible au courage de cet homme encore hanté par les fantômes du passé. Mais si le droit d'asile lui était refusé, qu'adviendrait-il d'Abbas et de sa famille déracinée ? Et de Carole, privée du foyer qu’elle a cru reconstruire ?

À voir dès ce 31 janvier 2018, Une saison en France est un film aidé réalisé par Mahamat-Saleh Haroun.

Né au Tchad, Mahamat saleh Aroun a étudié à Bordeaux et Paris avant d'être journaliste. Il réalise son premier court métrage en 1994 puis cinq longs, tous sélectionnés dans les plus grands festivals : Bye-bye Africa (2003) et Daratt, saison sèche (2006) à la Mostra de Venise (respectivement Meilleur premier film et Prix spécial du Jury), Abouna (2002), Un homme qui crie (2010) et Grigris (2013) à Cannes (les deux derniers ont reçu respectivement le Prix du jury le Prix Vulcain). Cannes où Mahamat-Saleh Haroun a été membre du jury en 2011.

Son documentaire pour la télévision Hissene Habré, une tragédie tchadienne, soutenu par la Région en 2015, était en projection spéciale à Cannes en 2016.

 

Informations pratiques

Adresse

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 335.000 euros (à Pili Films)

Durée : 1h40

Tarification

Payant