Production ciné-TV soutenue : « Trois Nuits par semaine » en salles

du Mercredi 09 novembre au Vendredi 09 décembre 2022

Au cinéma à partir de ce 9 novembre 2022, un film aidé qui invite à découvrir le monde des drag-queens à Paris et leur vie parallèle à travers une histoire d'amour impliquant un personnage masculin ordinaire.

Trois Nuits par semaine

À voir dans les cinémas à partir de ce 9 novembre 2022, Trois Nuits par semaine a été produit avec le soutien de la Région,

Ce film signé Florent Gouëlou, lui-même drag-queen dans la vie, invite à découvrir le monde des drag-queens et la vie que mènent ces garçons quand ils n'affichent pas leur 2de personnalité. Le tout, à travers une histoire d'amour impliquant un personnage masculin ordinaire.

Prénommé Baptiste (Pablo Pauly), celui-ci est âgé de 29 ans et vit en couple avec Samia (Hafsia Herzi). C'est alors qu'il fait la rencontre de Cookie Kunty (Romain Eck), une jeune drag-queen de la nuit parisienne. Poussé par l’idée d’un projet photo avec elle, il s’immerge dans un univers dont il ignore tout, et découvre Quentin, le jeune homme derrière la drag-queen...

Le film s'attache à montrer toutes les occasions de s'affirmer des drag-queens, des concours locaux aux spectacles d'envergure. « Je voulais absolument donner un panel le plus large possible de la culture drag : du défilé, du stand-up, du playback chorégraphié... Il fallait aussi que les numéros s’intègrent chaque fois à l’intrigue », explique le réalisateur.

Florent Gouëlou est Javel Habibi la nuit, une drag-queen qui se produit régulièrement sur la scène de la Flèche d’Or à Paris (20e). Toutes les drag-queens à l'écran sont des vraies, à commencer par Cookie Kunty, que le cinéaste a déjà filmée dans des courts. 

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h43

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma) : 232.000 euros (à Yukunkun Productions)

Tarification

Payant