Production ciné-TV soutenue : « Nous » en salles

du Mercredi 16 février au Mercredi 16 mars 2022

À voir à partir de ce 16 février 2022, un documentaire aidé par la Région qui, en explorant les abords de la ligne du RER B, raconte symboliquement et sociologiquement une société dans toutes ses transformations.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Nous d'Alice Diop

Visible en salles à partir de ce 16 février 2022, Nous, d'Alice Diop, est un documentaire soutenu par la Région qui a pris des chemins inhabituels.

Le film était en effet destiné à une diffusion à la télévision directement, et c'est à ce titre qu'il a été bénéficiaire d'une aide régionale.

Prix du meilleur documentaire à la Berlinale 2021

Le changement de circuit a déjà réussi à Nous puisqu'il a reçu le Prix du meilleur documentaire à la Berlinale 2021.

Alice Diop filme ici la diversité de ceux qu'on ne voit pas dans les banlieues, en prenant pour cadre le tracé du RER B. 

Une ligne qui, selon la réalisatrice, raconte symboliquement et sociologiquement une société dans toutes ses transformations. Parce que toutes les couches sociales la côtoient et qu'elle traverse des lieux de mémoire et d’histoire comme le Mémorial de la Shoah de Drancy (93) et la basilique de Saint-Denis (93), où sont enterrés un grand nombre de rois de France.

Dans le RER B, une femme de ménage, un ferrailleur, une infirmière, un écrivain...

Parmi les rencontres du film : une femme de ménage à Roissy (95), un ferrailleur au Bourget (93), une infirmière à Drancy (93), un écrivain à Gif-sur-Yvette (91), le suiveur d'une chasse à courre en vallée de Chevreuse...

Alice Diop dit avoir été inspirée dans son projet par la lecture des Passagers du Roissy-Express, de François Maspero, qui raconte une exploration des abords de la ligne B du RER.

Quant au titre « Nous », il vient du titre de Libération « Nous sommes un peuple » au lendemain de la marche du 11 janvier 2015, qui avait réuni 2 millions de personnes après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher. « Moi qui m’étais curieusement sentie seule dans cette foule, je me suis demandé quel était donc ce "peuple" ? », explique la documentariste.

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h57

Aide régionale (Fonds de soutien Audiovisuel) à Athénaïse.

Tarification

Payant