Production ciné-TV soutenue : « Noura rêve » en salles

du mercredi 13 novembre au vendredi 13 décembre 2019

À Tunis, Noura rêve de vivre avec Lassad, mais son mari sort de prison plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère. Un film aidé sous réserves, à voir dès ce 13 novembre.

Noura rêve

En salles depuis ce 13 novembre, Nora rêve est une coproduction franco-belgo-tunisienne dont la Région a soutenu la finalisation à travers son aide après réalisation.

Premier long métrage d'Hinde Boujemaa, le film a pour personnage principal Noura. Cette femme, qui élève seule ses 3 enfants et travaille en tant que lingère dans un hôpital de Tunis, attend avec impatience que soit prononcé son divorce d'avec Jamel, incarcéré, et ainsi de pouvoir vivre pleinement avec son amant, Lassad. Mais Jamel est relâché plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère : Noura va alors devoir jongler entre son travail, ses enfants, son mari, son amant, et défier la justice...

Hinde Boujemaa s'attend à ce que Nora rêve « ne passe pas inaperçu dans le monde arabe » et qu'il y provoque des débats sur les rapports hommes-femmes. « Ce film va être une vraie bataille et je suis prête à l’affronter », affirme-t-elle.

L'aide régionale au cinéma

Le soutien de la Région au cinéma fait vivre un secteur qui emploie 21.000 permanents et 110.000 intermittents en Île-de-France. Qu'il ait la forme d'aide à la production (Fonds de soutien) ou d'aide après réalisation, ce soutien est par ailleurs remboursable dès lors que le film bénéficiaire est assez rentable.
Plus d'infos.

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Aide après réalisation) : en attente du vote des élus du 22 novembre 2019

Durée : 1h30

Tarification

Payant