Production ciné-TV soutenue : « Mizrahim, les oubliés de la Terre promise » en salles

du Mercredi 08 juin au Vendredi 08 juillet 2022

Ils avaient rêvé de Jérusalem, ils ont été exploités dès leur arrivée en Israël. Un road-movie documentaire aidé s'intéresse à des immigrés juifs venus d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans les années 1960-1970.

 

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Mizrahim

Les Mizrahim, c’est le surnom donné en Israël aux Juifs venus d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans les années 1960-1970 et auxquels un traitement de citoyens de seconde zone était réservé.

La cinéaste Michale Boganim leur rend hommage, et à travers eux à son père décédé, dans un documentaire soutenu par la Région : Mizrahim, les oubliés de la Terre promise, sorti en salles ce 8 juin 2022.

À la manière d'un road-movie, ce documentaire va à la rencontre de personnes qui avaient rêvé de Jérusalem avant de rejoindre la Terre promise, mais qui avaient été au bout du compte envoyées dans le désert du Néguev pour former les classes populaires de villes toutes nouvelles.

Des témoignages émouvants, des discriminations persistantes

En ressortent des témoignages émouvants, et la démonstration que les discriminations persistent de génération en génération.

Les Mizrahim avaient pourtant formé, dès les années 1970, un mouvement de révolte s’inspirant des Black Panthers, aux États-Unis, pour défendre leurs droits. Un mouvement dont le père de Michale Boganim était membre.

 

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h33

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma) : 87.000 euros (à Ex Nihilo)

Tarification

Payant