Production ciné-TV soutenue : « Marie-Antoinette » sur Canal+ et myCanal

du Lundi 31 octobre au Samedi 31 décembre 2022

À suivre à partir du 31 octobre 2022, une prestigieuse série qui montre la dernière souveraine de France en femme moderne et incomprise. Une production aidée, tournée dans des lieux prestigieux d'Île-de-France.

Marie-Antoinette

La série Marie-Antoinette, à voir sur Canal+ à partir du 31 octobre 2022, a tout pour rappeler la série Versailles (diffusée de novembre 2015 à mai 2018).

À cela plusieurs raisons :

  • Bien que tournées en anglais, ce sont des productions à très gros budget françaises (la saison 1 de Marie-Antoinette a coûté 23 millions d'euros),
  • Elles ont le même diffuseur (Canal+),
  • Elles ont le même coproducteur (Capa Drama),
  • Elles ont été tournées à la fois en studio à Bry-sur-Marne (94) et en décors naturels dans des hauts lieux d'Île-de-France comme le château de Versailles (78), bien sûr, mais aussi le château de Vaux-le-Vicomte à Maincy (77) ou encore celui de Lésigny (77),
  • Elles ont toutes 2 bénéficié du Fonds de soutien Audiovisuel de la Région.

Il ne manque plus qu'un dernier point commun : que Marie-Antoinette remporte le même succès international que Versailles.

La saison 1 de « Marie-Antoinette », en 8 épisodes, couvre les années 1770-1780

Écrite par Deborah Davis (scénariste de La Favorite, de Yórgos Lánthimos), la série Marie-Antoinette entend présenter une femme moderne et incomprise. Comme le film de Sofia Coppola sorti en 2006 en somme.

La souveraine, que l'on voit souffrir de solitude dès son arrivée à la cour de Versailles, avant d'avoir à combattre la jalousie puis la calomnie, est ici interprétée par Emilia Schüle (vue dans la série Berlin 56).

Composée de 8 épisodes de 52 min, la saison 1 de Marie-Antoinette couvre la période 1770-1780, soit les 10 premières années de mariage de la dernière reine de France.

Marie-Antoinette s'évertue à remodeler Versailles à son image : libre, indépendant et féministe

Tout commence alors que Marie-Antoinette quitte l’Autriche et sa mère pour épouser le dauphin (Louis Cunningham) en France. Elle a 14 ans et c'est une enfant têtue et dissipée qui doit se plier, à Versailles, aux règles françaises, nombreuses et compliquées.

Très vite, s'ajoute une nouvelle pression sur ses épaules : perpétuer la lignée des Bourbons. Or la jeune dauphine, qui deviendra reine à l'accession au trône de Louis XVI en 1774, ne parvient à enfanter pour la première fois qu'en 1778...

En parallèle, Marie-Antoinette impressionne par son charisme, son naturel et la finesse de ses goûts. Et elle s'évertue à remodeler Versailles à son image : libre, indépendant et féministe ! Mais ses succès attisent jalousie et rivalité. Les pamphlets diffamatoires et les rumeurs infâmantes sur sa vie privée se multiplient...

La réalisation est signée le Britannique Pete Travis (Bloodlands) et le Belge Geoffrey Enthoven (Invisible).

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Informations pratiques

Adresse

sur Canal+ et myCanal

Aide régionale (Fonds de soutien Audiovisuel) à Capa Drama

Durée : 8 x 52 min

Tarification

Payant