Production ciné-TV soutenue : « Les Parfums » en salles

du mercredi 01 juillet au samedi 01 août 2020

À travers l'histoire touchante de 2 solitudes qui s'apprivoisent, une réflexion sur le parfum comme outil de connexion aux autres. Un film aidé par la Région à voir depuis ce 1er juillet 2020.

Les Parfums

120 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 120 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que la production est rentabilisée.

Après De Gaulle, La Bonne Épouse, Un fils et Trois Étés, à l'affiche des cinémas à leur réouverture, le 22 juin 2020, voici un nouveau film produit avec le soutien de la Région.

En salles depuis ce 1er juillet 2020, Les Parfums, de Grégory Magne, traite, à travers l'histoire touchante de 2 solitudes qui s'apprivoisent, du parfum comme outil de connexion aux autres et d'écoute, et ainsi du rapport à soi et aux autres.

C'est en tout cas l'avis du nez parfumeur de la maison Parfums Caron, Jean Jacques, qui a été le conseiller technique du film.

Un duo Emmanuelle Bercot-Grégory Montel

Anne Walberg (Emmanuelle Bercot), le personnage principal, est une célébrité dans le monde du parfum. Cette diva égoïste au tempérament bien trempé crée des fragrances pour des sociétés en tout genre. Une seule personne ose lui tenir tête : Guillaume (Grégory Montel), son nouveau chauffeur, qui, après une séparation, se bat pour la garde de sa fille. Elle est sûre d'elle et froide, lui, en plein doute mais facile à vivre. Ils se complètent...

Stéphane Viard a précédemment signé L’Air de rien (2012), une comédie grinçante dans laquelle le chanteur Michel Delpech incarne un Michel Delpech criblé de dettes, aux côtés de Grégory Montel, dont c'est le premier rôle.

 

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 320.000 euros (aux Films Velvet)

Durée : 1h40

Tarification

Payant