Production ciné-TV soutenue : « Les Hirondelles de Kaboul » en salles

du mercredi 04 septembre au vendredi 04 octobre 2019

À voir depuis ce 4 septembre, un film d'animation subtil qui traite de l'oppression des femmes en Afghanistan sous le régime des talibans. L'un des 16 films aidés par la Région présentés à Cannes en mai 2019.

Les Hirondelles de Kaboul

C'est l'un des 16 soutenus par la Région présentés à Cannes en mai 2019. Les Hirondelles de Kaboul, long métrage d'animation coréalisé par Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec, est à découvrir en salles depuis ce 4 septembre.

L'histoire : à l'été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes et amoureux. En dépit de la violence et de la misère quotidiennes, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies...

Ce film bénéficiaire du Fonds de soutien cinéma Île-de-France est innovant dans sa conception. Alors que l'enregistrement des voix est toujours préalable à la mise en images en animation, les réalisatrices ne sont pas contentées de faire réciter les acteurs. Elles leur ont fait jouer les scènes et les ont filmés ce faisant. Pas pour reproduire leurs mouvements à l'identique tels qu'enregistrés par les caméras, selon le principe de rotoscopie (utilisé dans Blanche-Neige et les 7 Nains de Walt Disney par exemple), mais pour s'en inspirer se très près, éventuellement sous un autre angle que celui de la prise de vue initiale, tout en conservant les respirations, les toux, les pauses.

Ce film, auquel Zita Hanrot et Swann Arlaud notamment ont prêté leur voix, est librement adapté d'un roman de Yasmina Khadra (Zunaira, avocate dans le livre, est ici professeure de dessin). Le genre animation a été choisi parce qu'il permet une abstraction qui adoucit le propos et qu'il apporte une distance rendant les images supportables.

Les Hirondelles de Kaboul a été réalisé par les Armateurs, maison de production d'animation française à qui l'on doit notamment Ernest et Célestine, que la Région avait aussi aidé en 2011.

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 270.000 euros (pour Les Armateurs)

Durée : 1h21

Tarification
Payant