Production ciné-TV soutenue : « Le Trésor du Rhône » sur france.tv

25 mars - 24 avril 2021

Une épave romaine et son précieux chargement découverts dans le lit du Rhône, à Arles : tel est le point de départ d'un doc passionnant qui fait revivre le port antique en images 3D. Produit avec l'aide de la Région.

Le Trésor du Rhône

Diffusé pour la première fois ce 25 mars 2021 à 20h50 dans le cadre de Sciences grand format sur France 5, Le Trésor du Rhône est un documentaire de 90 min bénéficiaire du Fonds de soutien Audiovisuel de la Région.

Réalisé par Saléha Gherdane, ce documentaire suit les plongeurs-archéologues du Département de recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines dans le lit du Rhône, à Arles, alors qu'ils font une découverte exceptionnelle : une épave romaine et son précieux chargement.

De quoi est composé ce trésor ? À qui était-il destiné ? Pourquoi le bateau s'est-il échoué au fond du fleuve ?

Une enquête passionnante commence alors pour le téléspectateur, ponctuée d'images des fouilles sous-marines et des restaurations, mais aussi de reconstitutions en 3D et d'interventions d'archéologues, d'historiens, d'une restauratrice ou encore d'un numismate.

Arles, port antique par où transitent les marchandises, les militaires et les cultes

Le documentaire ramène au IVe siècle de notre ère, à un moment où l’Empire romain vit un grand bouleversement en basculant vers le christianisme et où Arles devient l’un des premiers foyers chrétiens des Gaules.

Un passé fascinant refait surface : celui du grand port antique d’Arles, par où transitent toutes les marchandises de l’Empire, les garnisons militaires et les cultes.

Le Trésor du Rhône lève aussi le voile sur un épisode méconnu : les luttes intestines qui opposent les fils de Constantin, le premier empereur chrétien de l’histoire.

Le programme est riche, mais le fleuve va-t-il livrer tous ses secrets ?

Cinéma-audiovisuel : 22 millions d'euros mobilisés par la Région en 2020

La Région a consacré 22 millions d'euros en 2020 au cinéma et à l'audiovisuel pour y préserver la diversité de création et l’emploi.

Ce soutien concerne massivement la production (avec des aides remboursables si les œuvres sont rentables), mais il va aussi de l'écriture à l’exploitation en passant par l’éducation à l’image.

Ainsi, en 2020 :

  • 40 scénaristes ont été aidés dans leur projet d'écriture (pour 500.000 euros au total),
  • 53 films de cinéma et 59 créations pour la télévision (séries, téléfilms unitaires, documentaires, animation) ont été aidés au stade de la production (17 millions d'euros),
  • 45 courts et longs métrages ont été aidés au stade de la finalisation/post-production (1 million d'euros),
  • 50 événements et réseaux cinématographiques franciliens ont été accompagnés,
  • 50.000 lycéens et apprentis franciliens ont suivi une éducation à l’image (voir pour Paris et pour le reste de l'Île-de-France).

Informations pratiques

Adresse

sur France 5

Aide régionale (Fonds de soutien) : 50.000 euros (pour Éclectic)

Durée : 90 min

Tarification

Gratuit