Production ciné-TV soutenue : « La Lutte des classes » en salles

du mercredi 03 avril au vendredi 03 mai 2019

Comment rester fidèle à l'école républicaine quand votre enfant ne veut plus y aller ? Une comédie aidée par la Région traite le sujet. 

La lutte des classes

Comment rester fidèle à l'école républicaine quand votre enfant ne veut plus y mettre les pieds, tout simplement parce que tous ses copains l'ont désertée pour l'institution catholique proche ?

Tel est le thème de La Lutte des classes, un film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma régional sorti le 3 avril 2019.

Réalisé par Michel Leclerc, dont la Région avait soutenu le film Le Nom des gens en 2009, il a pour interprètes principaux Leïla Bekhti et Édouard Baer, qui forment un couple détonant : elle est avocate d’origine maghrébine, lui, batteur punk-rock et anar dans l’âme.

Le scénario s'inspire d'une situation que Michel Leclerc et sa scénariste, Baya Kasmi, ont connue. « Comme Sofia et Paul, on a vécu à Bagnolet (93), pendant 10 ans, dans une petite maison avec jardin, et puis notre fils a commencé à avoir des problèmes à l’école, ça nous a plongé dans une grande angoisse, un dilemme intime. C’était en 2015, dans cette même école où j’ai tourné La Lutte des classes », explique le metteur en scène

120 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient chaque année 120 productions pour le cinéma et l'audiovisuel dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, le soutien peut intervenir au stade de la production ou de la post-production. 

Pour l'audiovisuel, le soutien porte sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide, qui soutient l'emploi dans un secteur porteur en Île-de-France, est remboursable dès que la production bénéficiaire est rentabilisée. 

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

Aide régionale (Fonds de soutien) : 350.000 euros

1h47

Tarification

Payant

45.976598, 1.159571