Production ciné-TV soutenue : « La Démocratie du dollar » sur Arte

du mardi 03 novembre au mercredi 02 décembre 2020

La démocratie américaine a-t-elle été confisquée par les plus riches ? Un documentaire soutenu par la Région pose la question à travers une plongée dans la machine à financer les campagnes électorales aux États-Unis.

La Démocratie du dollar

100 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 100 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que l'œuvre bénéficiaire est rentabilisée.

À voir sur Arte ce 3 novembre 2020 à 20h50 et à la demande jusqu'au 2 décembre 2020 sur arte.tv, La Démocratie du dollar est un documentaire bénéficiaire du Fonds de soutien Audiovisuel de la Région.

La démocratie américaine a-t-elle été confisquée par les plus riches ? C'est la question que pose le réalisateur, Sylvain Pak, à travers une plongée sidérante de 90 min dans la machine à financer les campagnes électorales aux États-Unis.

Des dérives aux conséquences inquiétantes

Contributions financières des entreprises sans aucune limite fixée (depuis un arrêt de la Cour suprême de 2010), financement de riches donateurs de façon anonyme à travers des organismes à but non lucratif : la loi permet toutes les dérives ploutocratiques (donnant le pouvoir aux plus fortunés), avec des conséquences inquiétantes (sur les choix politiques en matière environnementale, sur le prix des médicaments...).

Sylvain Pak enquête de la Caroline du Nord à Washington, du camp démocrate aux rangs républicains. En donnant la parole à des candidats-collecteurs de fonds, à un millionnaire détaillant les rouages du système, à des consultants politiques, à des lanceurs d’alerte, à des citoyens en colère...

 

 

Informations pratiques

Adresse

sur arte.tv

 

Durée : 1h30