Production ciné-TV soutenue : « La Belle Époque » en salles

du mercredi 06 novembre au vendredi 06 décembre 2019

Un sexagénaire désabusé se voit proposer de revivre, par le biais de reconstitutions et d'artifices théâtraux, le plus beau moment de sa vie. Un film aidé par la Région, présenté à Cannes 2019, à voir dès ce 6 novembre.

La Belle Époque

La Belle Époque, de Nicolas Bedos, a un point commun avec J’ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin, et Et puis nous danserons, de Levan Akin : il est  l'un des 16 films soutenus par la Région présentés à Cannes en mai 2019 et il sort ce 6 novembre.

Bénéficiaire du Fonds de soutien de la Région, La Belle Époque réunit une distribution 4 étoiles : Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Guillaume Canet, Pierre Arditi, Denis Podalydès, Dora Tilier...

C'est l'histoire d'un sexagénaire désabusé qui voit sa vie bouleversée le jour où un brillant entrepreneur lui propose une attraction inédite : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, celle-ci permet au client de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour..

Second film de Nicolas Bedos, soutenu comme le premier par la Région

Nicolas Bedos explique que l'idée lui est venue de sa propre « saturation face à l’inflation de séries, comme si la fiction “classique”, c’est-à-dire des images dans un écran, n’impactait plus assez le spectateur. » « J’ai imaginé cette boîte de reconstitution théâtrale qui immergerait physiquement le spectateur dans l’histoire, précise-t-il. Rien à voir avec un dispositif sophistiqué (...). L’innovation d’Antoine repose sur de simples éléments de décor, une documentation, des comédiens. Je voulais montrer des coulisses, (...) mettre en valeur l’aspect artisanal du cinéma et du théâtre. »

Ce film est le second réalisé par Nicolas Bedos. Le premier, Monsieur et Madame Adelman, sorti en mars 2017, avait lui aussi été soutenu par la Région.

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 460.000 euros (aux Films du kiosque)

Durée : 1h55

Tarification

Payant