Production ciné-TV soutenue : « Jeux d'influence : les combattantes » sur Arte et arte.tv

du Jeudi 05 janvier au Mercredi 14 juin 2023

Une journaliste et une jeune activiste veulent mettre fin aux méfaits d’une multinationale de l'agrochimie et de ses lobbyistes. Une série aidée aussi haletante que documentée, signée par l'oscarisé Jean-Xavier de Lestrade.

L'intégrale de « Jeux d'influence » sur arte.tv

Jeux d'influence

Après une saison 1 diffusée en juin 2019, la série Jeux d'influence se poursuit sur Arte avec une saison 2 soutenue par la Région.

Intitulée « Les combattantes », cette suite est à voir les 5 et 12 janvier 2023 à 20h55.

Signé Jean-Xavier de Lestrade, ce thriller politique s’attaque une nouvelle fois au sujet brûlant des lobbies et des multinationales de l'agrochimie.

Un scandale du grain toxique suivi d'un scandale du lait contaminé

La saison 1 commençait avec un agriculteur du centre de la France qui se retrouvait atteint d'une leucémie après utilisation d’un désherbant. Son ami d'enfance, le député Guillaume Delpierre (Laurent Stocker) s’engageait à déposer un amendement pour faire interdire le produit incriminé. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, il y réussissait et finissait par hériter du poste de ministre de l'Agriculture.

La saison 2 commence 1 an après. La journaliste Claire Lansel (Alix Poisson), personnage clé de la saison 1, enquête sur une grande coopérative agricole du nord de la France où des enfants, lors d'une visite scolaire, se sont évanouis... Elle soupçonne la coopérative d’enfreindre la réglementation sur les pesticides. Elle a une alliée en la personne d'une jeune activiste convaincue que la multinationale propriétaire de la coopérative est capable du pire : son père, qui y occupait un poste important, s'est suicidé et elle y voit un assassinat maquillé. Survient ensuite un scandale de lait contaminé qui semble lié. De son côté, le ministre Guillaume Delpierre doit affronter de puissants lobbystes de la multinationale...

Le réalisateur d'« Un coupable idéal », Oscar du meilleur documentaire 2002

Documentariste reconnu, Jean-Xavier de Lestrade a reçu l'Oscar du meilleur documentaire en 2002 pour Un coupable idéal, effrayant décortiquage de la fabrication d'un faux coupable à partir d'une enquête policière inexistante en Floride, aux États-Unis. La victime en est un jeune Noir de 15 ans. Son sauveur, un avocat commis d'office prêt à tous les combats.

Le réalisateur expose crûment, dans cette nouvelle saison trépidante et documentée, les dérives de notre modèle agricole.

Qu’apporte la fiction à un tel sujet ? « Raconter des histoires influe sur la manière dont les spectateurs perçoivent le monde, explique le réalisateur. C’est pourquoi les séries ont un rôle à jouer en faveur de la démocratie : il faut aussi fabriquer de l’espoir. Montrer des personnages qui combattent est essentiel. »  À ce propos, il offre, avec les personnages de la journaliste et de la jeune activiste, 2 faces possibles de la révolte.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Informations pratiques

Adresse

sur Arte et arte.tv

Aide régionale (Fonds de soutien Audiovisuel) à What' s Up Films

Durée : 6 x 52 min

Tarification

Gratuit