Production ciné-TV soutenue : « J'accuse » en salles

du mercredi 13 novembre au vendredi 13 décembre 2019

L'affaire Dreyfus racontée du point de vue de l'homme à la tête du contre-espionnage qui a tout fait pour mettre au grand jour la machination et réhabiliter le capitaine. Un film aidé à voir dès ce 13 novembre.

J'accuse

Film bénéficiaire du Fonds de soutien de la Région, J'accuse, de Roman Polanski, sorti ce 13 novembre, raconte l'affaire Dreyfus du point de vue de l’un de ses personnages-clés : le colonel Picquart, interprété par Jean Dujardin.

L'aide régionale au cinéma

Le soutien de la Région au cinéma fait vivre un secteur qui emploie 21.000 permanents et 110.000 intermittents en Île-de-France.

Qu'il ait la forme d'aide à la production (Fonds de soutien) ou d'aide après réalisation, ce soutien est par ailleurs remboursable dès lors que le film bénéficiaire est assez rentable.

Plus d'infos.

Une fois nommé à la tête du contre-espionnage, Picquart, homme aux mœurs libres et « antisémite naturel », va découvrir que les preuves contre le capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. Dès lors et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n'aura de cesse d'identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

J'accuse est adapté du roman historique D. de Robert Harris, lequel avait déjà collaboré avec Roman Polanski sur The Ghost Writer.

Le film, qui revêt la forme d'un thriller, a été tourné en français et non en anglais à force de ténacité du réalisateur vis-à-vis des producteurs internationaux.

Jean Dujardin partage l'affiche avec Louis Garrel, Emmanuelle Seigner…

Pendant les 12 années qu'elle dura, l'affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXe siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. 

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 560.000 euros (à Légende)

Durée : 1h55

Tarification

Payant