Production ciné-TV soutenue : « Costa Brava, Lebanon » en salles

du Mercredi 27 juillet au Samedi 27 août 2022

Une famille vivant en paix loin de la pollution de Beyrouth voit son quotidien bouleversé par l'arrivée d'une décharge. Une fine critique de la société libanaise aidée par la Région, à voir dès ce 27 juillet 2022.

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Costa Brav, Lebanon

C'est un film coproduit par 8 pays dont la France, qui a bénéficié du Fonds de soutien Cinéma international de la Région. Une aide possible dès lors qu'une partie du travail, ne serait-ce que de la post-production, est réalisée en Île-de-France.

Réalisé par l'Américano-Libanaise Mounia Akl, Costa Brava Lebanon est à découvrir au cinéma à partir du 27 juillet 2022.

Film tourné après l'explosion du port de Beyrouth

Tourné au Liban quelques semaines après l'explosion du port de Beyrouth, à l'été 2020, ce film a pour cadre le pays du cèdre dans un futur proche.

Il raconte l'histoire d'une famille où cohabitent 3 générations et qui vit paisiblement loin du désordre et de la pollution de la capitale libanaise. Jusqu'au jour où une décharge prétendument écologique est installée dans les parages. Là, tout bascule. La famille fait front mais le chaos extérieur l'atteint en son sein...

Une famille où l'on retrouve les contradictions de toute une société

Le film aurait pu décrire une lutte du bien contre le mal : une famille harmonieuse contre une organisation étatique corrompue. Or pas du tout : les membres de ladite famille tombent dans des travers qu'il rejetaient. Le film devient alors une critique de la famille, qu'il faut lire comme une critique de la société libanaise dans son ensemble et dans toutes ses contradictions. Des contradictions que l'explosion du port de Beyrouth, montrée dans le film, a mises en évidence.

Avec Nadine Labaki, Saleh Bakri, Nadia Charbel...

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h47

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma international) : 125.000 euros (à Cinéma Defacto)

Tarification

Payant