Production ciné-TV soutenue : « Chanson douce » en salles

du mercredi 27 novembre au vendredi 27 décembre 2019

Karin Viard est une nounou inquiétante dans l'adaptation du best-seller de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016. Un film produit avec le soutien de la Région, à voir depuis ce 27 novembre.

Chanson douce

Karin Viard sait faire rire. Elle peut aussi jouer des rôles inquiétants. 

La preuve avec Chanson douce, de Lucie Borleteau, un film bénéficiaire du Fonds de soutien Cinéma de la Région à voir en salles depuis ce 27 novembre 2019.

Ce film est tiré du best-seller Chanson douce de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, un livre lui-même adapté d'un fait divers. 

L'histoire  : Paul et Myriam, qui ont 2 enfants en bas âge, engagent Louise, nounou expérimentée, pour que Myriam puisse reprendre le travail. Louise se montre dévouée, consciencieuse, volontaire, au point que sa présence occupe une place centrale dans la famille. Mais, très vite, ses réactions deviennent inquiétantes.

« On m’a beaucoup envisagée dans des rôles de femmes joviales et truculentes, confie Karine Viard, et là, j’incarne un personnage plus complexe, âpre, noir, dingue et violent, et cela est inédit pour moi. J’adore mettre les pieds sur des terrains nouveaux. » Elle ajoute cependant qu'elle est « toujours étonnée par l’image de femme sympathique » que le public a d'elle. « Je ne suis pourtant pas dans la séduction, je me moque de ce qu’on pense de moi et je suis assez libre », explique la comédienne.

Chanson douce est le second film de Lucie Borleteau.

Informations pratiques

Adresse

dans les salles

France

Aide régionale (Fonds de soutien) : 340.000 euros (à Why Not Productions)

Durée : 1h40

Tarification

Payant