Signature de la « Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle » : La Région Île-de-France renforce sa lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, a signé ce jour la « Charte d’Engagement LGBT » de l’association « l’Autre Cercle ». Cette charte fixe les bonnes pratiques à adopter pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle. L'Île-de-France devient ainsi la première région de France signataire de cette Charte et formalise son engagement en matière de lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle.

Cette initiative participe d’un travail pédagogique d’ampleur auprès des employeurs, destiné à combattre les préjugés. En signant cette charte, la Région Île-de-France répond aux exigences de responsabilité sociale et sociétale afin que chaque agent soit respecté et bénéficie d’une égalité de traitement.

La signature de ce jour au Conseil régional d’Île-de-France s’inscrit dans le cadre du lancement européen des recommandations de l'ONU pour la lutte contre les discriminations envers les LGBTI dans le monde du travail.

 

La Région Île-de-France engagée pour lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle

En 2017, elle demeure ainsi le premier financeur de la Marche des Fiertés. Elle soutient aussi financièrement des associations de lutte contre les discriminations qui ont recours à la pratique du « testing » sur les lieux de travail, de loisirs et de formation. Elle apporte par ailleurs une aide à des associations qui viennent en aide aux victimes de discriminations sexuelles telles que le Refuge, qui accueille des jeunes homosexuels en situation de détresse en finançant la construction de studios d’hébergement ou bien encore le Réseau d’assistance aux victimes d’agressions et de discriminations (RAVAD) en raison de leur orientation sexuelle.

Enfin, la Région Île-de-France s’attache à combattre l’homophobie dans le milieu sportif en demandant aux 79 ligues franciliennes de se mobiliser pour lutter contre. Au quotidien, elle s’attache également à faire de la prévention de l’homophobie et de la transphobie auprès des lycées et des élèves de CFA via les animateurs du CRIPS (Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes).

 

 

Contact presse : Amélie Ghersinick – 01 53 85 73 11 – amelie [dot] ghersinickatiledefrance [dot] fr