Service Presse

Signature de la charte de reconnaissance du parcours syndical

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, en présence de Marie-Carole Ciuntu, vice-présidente du Conseil régional chargée de l'Administration générale et de Béatrice de Lavalette, conseillère régionale déléguée spéciale au dialogue social, a officiellement signé ce jour « la charte de reconnaissance du parcours syndical », qui constitue une véritable innovation en matière de dialogue social.

Cette charte repose sur un principe fort – la non-discrimination des agents engagés dans un mandat syndical et l’affirmation de la valeur de l’expérience syndicale – et vise un double objectif :

  • Créer les conditions d’un dialogue social renouvelé et apaisé pour conclure des accords « gagnant-gagnant » avec des syndicats forts et représentatifs ;
  • Valoriser les compétences acquises lors d’un mandat syndical pour favoriser l’engagement syndical et contribuer au renouvellement des équipes.

A travers cette charte, la Région prend trois engagements destinés à légitimer et promouvoir l’activité syndicale :

  • Faire évoluer la perception en interne sur l’action syndicale et les relations sociales en général ;
  • Faciliter l’articulation entre le mandat syndical et l’activité professionnelle, et accompagner les représentants syndicaux tout au long de leur parcours ;
  • Reconnaître et valoriser l’action syndicale.
  •  

Ces engagements seront mis en œuvre par des moyens adaptés, notamment en termes d’accompagnement par les ressources humaines et de formation.

La signature de cette charte intervient après celle de trois accords sociaux majeurs portant sur la qualité de vie et le bien-être au travail, l’égalité femmes-hommes et l’insertion professionnelle et l’emploi des personnes en situation de handicap.

Ces actions marquent ainsi la volonté de la Région d’aller vers toujours plus de performance publique et de progrès social. Le dialogue social est désormais au cœur de notre politique de ressources humaines régionale, alors même que la précédente mandature n’avait conclu aucun accord.

 

 

Contact presse : Amélie Ghersinick – amelie [dot] ghersinickatiledefrance [dot] fr – 01 53 85 73 11