Service Presse

Premier bilan du plan d’action de l’accord de coopération signé entre la Région Île-de-France et la municipalité de Beyrouth

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, s’est entretenue avec Ziad Chebib, Gouverneur de Beyrouth, et des membres du conseil municipal de Beyrouth, jeudi 22 mars. Cette rencontre fait suite au déplacement de la Présidente à Beyrouth en juillet dernier, qui a donné lieu à la signature du nouveau plan d’action de l’accord de coopération entre la Région et la ville de Beyrouth pour relancer la coopération historique instaurée entre la Région, le Gouvernorat et la Municipalité de Beyrouth.

 

Dans le cadre de cet accord de coopération, axé sur les secteurs de la ville durable, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, des espaces verts, des transports, de la santé, de l’innovation, des startups et du numérique, de la coopération universitaire et de l’enseignement supérieur, 6 projets ont été lancés :

 

- La réalisation d’une mission d’un expert francilien sur le « Plan Lumière » dès août 2017 et le prochain lancement d’un appel d’offre pour l’éclairage public, accessible également aux entreprises franciliennes.

 

- Le soutien à l’Ecole Supérieure des Affaires de Beyrouth pour l’équipement de l’Institut Charles-de-Gaulle, de l’incubateur Smart ESA et du club d’escrime. La Région a attribué 200 000€ de subventions à l’ESA en novembre 2017 pour le financement de ses équipements.

 

- L’élargissement du réseau d’incubateur francophone SPRINT au Liban, à travers l’incubateur Smart ESA, qui va permettre, sur le territoire de Beyrouth, de faire bénéficier à l’écosystème des startups d’une nouvelle dynamique. Actuellement, ce réseau est implanté dans six pays africains et de l'Océan Indien : Algérie, Côte d'Ivoire, Madagascar, Maroc, Sénégal, Tunisie. Le 3ème sommet SPRINT se tiendra à Beyrouth en 2019.

 

La Région Île-de-France soutient ce réseau opéré par INCO depuis mars 2017, notamment via des aides à la mobilité des entrepreneurs. L’objectif de SPRINT est de promouvoir les startups et l'entrepreneuriat social et durable comme modèle de développement, dans les zones de coopération prioritaires de la Région Île-de-France, d’accompagner les jeunes entrepreneurs du continent africain et de favoriser leur mobilité.

 

- Le projet de formation en génie urbain pour la ville durable, soutenu par la Région à hauteur de 71 000€, et lancé le 26 janvier dernier à Beyrouth à destination des ingénieurs et techniciens des collectivités libanaises, en partenariat avec le Bureau Technique des Villes Libanaises (BTVL) et le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) de Paris.

 

Ce projet prévoit, pour des cadres territoriaux et élus libanais, une visite d’étude en génie urbain et aménagement de la ville durable en Île-de-France, en novembre 2018. La Région se mobilisera pour organiser des visites de sites et des réunions de travail avec les organismes associés compétents sur ces questions.

 

- L’accueil de deux étudiantes libanaises à la Maison d’Ile-de-France de la Cité Internationale Universitaire de Paris pour l’année 2017-2018.

 

- Le soutien au Samu Social International pour un projet d’aide médico-psychosociale et la mise en place d’une équipe mobile d’aide pour les enfants et jeunes en situation de rue à Beyrouth, en partenariat avec l’association libanaise AMEL. Une subvention régionale de 100 000 € a été attribuée au Samu Social lors de la commission permanente du 16 mars dernier pour financer ce projet.

 

L’Agence des Espaces Verts d’Île-de-France et l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme sont par ailleurs prêts à accompagner la Municipalité de Beyrouth à l’aménagement et à la gestion des espaces verts, notamment dans le cadre du lancement de l’appel d’offres pour l’aménagement et la gestion du parc du Bois des Pins.

 

Contact presse : 01 53 85 66 45 - servicepresseatiledefrance [dot] fr



Pour ne plus recevoir d'information, cliquez ici