Service Presse

Lancement d’un appel à projets pour favoriser la création de tiers-lieux en Île-de-France

La Région Île-de-France a lancé ce jour un nouvel appel à projets « Aide à la création de tiers-lieux » visant à investir dans la création d’espaces de travail collaboratif, favorisant les échanges professionnels des dirigeants, créateurs d’entreprises, artisans ou travailleurs indépendants, et proposant des conditions de travail de qualité à proximité des domiciles des salariés de grands groupes ou d’ETI.

Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre de la stratégie régionale #Leader, qui consiste à développer l’attractivité, la compétitivité, l’entrepreneuriat et l’innovation sur tout le territoire et à agir collectivement au service des entreprises et de l’emploi pour tous les Franciliens. Le présent appel à projet vise également à développer des projets de nature à maintenir et à renforcer les dynamiques entrepreneuriales locales en zones rurales.

Près de 650 tiers-lieux sont recensés sur le territoire francilien. Plus de la moitié d’entre eux se concentrent dans la capitale. La petite couronne représente 30 % de l’offre francilienne disponible alors que la grande couronne n’en compte que 20 %. Cette offre est à la fois insuffisante à l’échelle de l’Île-de-France mais aussi déséquilibrée, creusant les inégalités territoriales entre le cœur de l’Ile-de-France et sa périphérie.

C’est pourquoi, avec un objectif défini dès 2016, de structurer un réseau régional de 1000 tiers-lieux à l’horizon 2021, en doublant prioritairement le nombre de tiers-lieux en milieu rural, la Région a décidé de mettre en place cet appel à projets doté de 1 600 000 €.

Il s’adresse aux personnes morales (collectivités locales, associations, entreprises - quels que soient leur taille ou leurs statuts juridiques, ainsi qu’aux établissements publics et aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche), et les candidatures devront répondre aux critères suivants :

  • La contribution à la réduction des inégalités d’accès à cette offre en Île-de-France, notamment en grande couronne et dans les zones politique de la ville,
  • La nature du projet, le design du site et son adéquation à un besoin exprimé,
  • La qualité des liens avec l’écosystème local,
  • Le modèle économique et la viabilité du projet.

Toutes les candidatures doivent se faire en ligne via le site : http://par.iledefrance.fr, à partir de ce jour et ce jusqu’au 27 juillet 2018 avant minuit, date limite de dépôt des dossiers.

En Île-de-France, les trajets travail-domicile représentent plus de 30 % de l’ensemble des temps de déplacements et 41 % des distances parcourues. Une intensité de trafic qui se traduit par l’engorgement des transports routiers et ferrés, c’est-à-dire des conditions de transport éprouvantes pour les Franciliens. A l’heure où notre ambition est de devenir la première « Smart Region » d’Europe, nous devons moderniser nos modes de fonctionnement au niveau régional et utiliser pleinement les possibilités offertes par le travail à distance. Cet enjeu est crucial en termes d’efficience pour notre économie, de désengorgement des transports et de qualité de vie pour les Franciliens. Il leur permettrait un énorme gain de temps sur leur journée et davantage de productivité dans leur travail, ainsi que de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

 

Contact presse : servicepresseatiledefrance [dot] fr / 01 53 85 66 45