Service Presse

La Région Île-de-France signe un cadre d’engagement avec 15 représentants des acteurs de l’énergie, dans le cadre de sa stratégie Energie-Climat

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président chargé de l’écologie et du développement durable, ont présenté ce matin la nouvelle Stratégie régionale Energie-Climat aux acteurs franciliens ayant participé à son élaboration, et ont signé un cadre d’engagement avec 15 représentants des acteurs de l’énergie, pour apporter leur appui à la réussite de cette stratégie.

La Région a souhaité proposer à ses partenaires un cadre d’engagement pour la transition énergétique en Île-de-France, qui matérialise la volonté partagée des signataires d’œuvrer conjointement et concrètement à l’atteinte des objectifs de la transition énergétique que la Région a fixés pour l’Île-de-France à l’horizon 2030 et 2050. Il acte des champs de partenariat et des projets opérationnels visant :

  • à la promotion de la sobriété énergétique
  • au développement des énergies renouvelables et de récupération locale
  • au déploiement de la mobilité propre
  • au développement de l’efficacité énergétique
  • à l’encouragement de l’innovation sur les technologies d’avenir
  • au développement de l’emploi et en particulier la structuration des filières relatives aux métiers de la transition énergétique

La Région a ainsi signé les 15 premiers cadres d’engagements avec :

- le Syndicat intercommunal pour le gaz et l'électricité en Île-de-France (SIGEIF)

- le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (SIPPEREC)

- Réseau de transport d’électricité (RTE)

- ENEDIS

- GRTGaz

- GRDF

- Seine et Marne Environnement

- 8 Agences Locales de l’Energie et du Climat (ALEC) et structures œuvrant sur le territoire francilien pour porter les messages de la transition énergétique aux collectivités, aux entreprises et aux habitants eux-mêmes.

« La Région est fière de porter haut l’ambition de cette nouvelle stratégie de rupture, et du travail commun accompli en faveur des Franciliens, à qui nous proposons un nouveau cap qui tourne le dos au retard accumulé depuis tant d’années. Je veux faire de l’Île-de-France une Région métropole pilote au niveau européen pour l’énergie et le climat. C’est aujourd’hui le démarrage d’une course de vitesse pour laquelle la Région donne le départ » a déclaré Valérie Pécresse.

La nouvelle stratégie régionale Energie-Climat a été votée le 3 juillet dernier, et a fait l’objet de nombreux travaux de concertation avec les acteurs de l’énergie (collectivités, industriels, agriculteurs, associations, producteurs d’énergie, transporteurs d’énergie, professionnels des bâtiments, agences locales de l’énergie et du climat, acteurs du cycle des déchets, petits, grands, « Majors » d’échelle nationale ou internationale, acteurs régionaux ou locaux). Cette stratégie doit permettre de rattraper le retard accumulé depuis 20 ans. L’Île-de-France importe plus de 90% de son énergie, sa production locale d’énergies renouvelables et de récupération n’est que d’à peine 8% du mix énergétique régional.

Enfin, la Région va mettre en place une Conférence régionale Energie-Climat d’Île-de-France, rassemblant toutes les parties prenantes, afin de créer un lien durable entre tous les acteurs et de suivre la mise en œuvre de la nouvelle feuille de route énergétique et climatique francilienne.