Service Presse

La Région Île-de-France inaugure les nouveaux locaux de l’Ecole de la deuxième chance (E2C) de Cergy (95)

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Benjamin Chkroun, Conseiller régional d’Île-de-France et Président des Ecoles de la Deuxième Chance en Val d’Oise et en Yvelines ont inauguré ce vendredi 12 octobre les nouveaux locaux de l’Ecole de la deuxième chance de Cergy (95).

L’E2c 95 est l’une des 8 E2c d’Île-de-France, elle dispose de cinq sites de formation dans le département et accueille environ 500 jeunes par an, sur les 3000 accueillis par les E2c franciliennes. L’installation du site de Cergy dans des locaux rénovés dans le centre commercial des Trois Fontaines va permettre une plus grande proximité avec les acteurs économiques, notamment les enseignes commerciales et les entreprises. Elle permettra également de faire connaître le dispositif et d’attirer davantage de jeunes, nombreux à fréquenter le centre commercial. 

 

A l’issue de leur formation, près de la moitié des jeunes concernés trouve un emploi, un tiers continue une formation qualifiante et d’autres choisissent la voie de l’apprentissage. C’est pour faire perdurer ce système gagnant-gagnant que la Région Île-de-France annonce le renouvellement du contrat d’objectifs et de moyens avec les Ecoles de la deuxième chance franciliennes, qui arrive à échéance au 31 décembre 2018. Cette signature va permettre de renforcer le partenariat existant, en ouvrant par exemple la possibilité d’un financement complémentaire par le pacte d’investissement des compétences.

 

La Région Île-de-France va également accompagner les élèves de cette école pour l’obtention du permis B, avec une subvention régionale de 200€ par jeune pour leur permettre de financer une partie de leur permis de conduire.

 

La Région Île-de-France est fortement engagée pour l’insertion des jeunes. La lutte contre le décrochage scolaire est ainsi la Grande Cause régionale 2018 : la Région entend mettre fin à la sortie du système scolaire sans diplôme des jeunes, qui concerne environ 25.000 Franciliens chaque année. Pour y arriver, elle contacte notamment un par un chaque décrocheur. Elle a également financé plus de 1400 diplômes d’accès aux études supérieurs (DAEU) depuis 2016, permet à un étudiant qui manque de ressources pour continuer ses études de pouvoir accéder à une bourse au mérite et aux jeunes de pouvoir entrer en apprentissage comme 86 000 personnes cette année

 

Contact presse : servicepresseatiledefrance [dot] fr – 01 53 85 66 45